LANGUES ETRANGERES

Langue étrangère : 7 conseils pour améliorer son vocabulaire

Sommaire

Comment améliorer son vocabulaire en langue étrangère ?

  1. Faire des listes
  2. Faire des associations de mot
  3. Créer des moyens mnémotechniques
  4. Décorer sa maison
  5. S’amuser
  6. Exercer sa mémoire
  7. Lire, écrire, parler


Enrichir son vocabulaire, cela semble un moyen évident d’être plus à l’aise dans une langue étrangère. Mais pour cela, il faut prendre le temps de s’imprégner de la langue et d’apprendre de nouveaux mots. Bien sûr, il existe un éventail de moyens pour ce faire – livres, applications, cours en ligne… –, il faut donc trouver LA méthode qui vous convient. Dans cet article, on vous propose quelques astuces pour aider votre enfant à améliorer son vocabulaire 💪.

Vocabulaire langue étrangèreComment enrichir son vocabulaire en langue étrangère ?

 

#1 Faire des listes

 

Ça, c’est l’astuce que j’ai utilisée en commençant à étudier les langues à l’université. J’avais enfin un ordinateur portable rien qu’à moi et j’en ai profité pour faire le plein de séries (spéciale dédicace à Vampire Diaries, sorti en 2009, pour un bon coup de vieux 😉). Je notais tous les mots sur lesquels je bloquais dans un carnet et je les traduisais après. Une dizaine d’années plus tard, je n’ai plus besoin des sous-titres pour regarder mes séries préférées. Non seulement j’ai gagné en vocabulaire mais aussi en expressions, en prononciation des mots…

 

#2 Faire des associations de mots 

 

Une façon efficace de se souvenir de mots de vocabulaire, c’est de les associer mentalement à quelque chose dont on va se rappeler (un mot en français, une image…). Par exemple, si vous apprenez l’espagnol à vos enfants et qu’ils essayent de retenir les noms des animaux :

  • El pollo : demandez à vos enfants d’imaginer un poulailler où chaque poulet porte un polo de couleur différente. Si l’image est assez imagée ou drôle, ils ne vont jamais l’oublier. 
  • El pato : un canard, ça a une drôle de démarche. On peut dire qu’il est plus à l’aise dans les airs et est un peu pataud à terre.
  • El búho : le ululement du hibou ressemble vraiment au mot espagnol, peut-être qu’ils l’ont choisi à partir de l’onomatopée liée au bruit du rapace ?

Bien sûr, en espagnol comme dans d’autres langues, il existe aussi une multitude de mots qui ressemblent très fort à leur équivalent français (« communication – comunicación, facile – fácil »…). Cela permet de les associer facilement et de se créer une base de mots. Mais il faut se méfier des faux amis (« salir » veut dire « sortir » et non « salir », idem pour « debil » qui veut dire « faible » en fait). 

 

#3 Créer des moyens mnémotechniques 

 

Que ce soit en langue ou dans un autre apprentissage, les moyens mnémotechniques, ça peut nous sauver ! C’est, par exemple, le fait d’inventer une petite phrase comme « Mais où est donc Ornicar » pour aider les enfants à retenir les conjonctions de coordination. Elle existe aussi dans la langue de Shakespeare, si vous êtes en plein dans vos leçons d’anglais : « For, and, nor, but, or, yet, so » donne « Fanboys » 💡

 

#4 Décorer sa maison 

 

Intégrer des listes de mots dans sa maison peut potentiellement ennuyer les autres habitants🏠 Mais si votre enfant cale totalement dans son apprentissage du vocabulaire, c’est parti pour les grands moyens. Une liste à la toilette, une autre sur le frigo, une troisième sur le miroir de la salle de bain… On peut aussi les rendre plus fun en les décorant de dessins à la place des définitions. Rien que le fait de créer ces fiches participe déjà à retenir les mots. 

 

#5 S’amuser 

 

Plus l’apprentissage est ludique et plus il y a de chances de retenir la matière. N’hésitez donc pas à chercher des applications, des jeux de société ou des livres de langues amusants pour vos enfants. Pour améliorer son vocabulaire, rien ne vaut le jeu ! Si vos enfants sont détendus, ils vont intégrer inconsciemment beaucoup plus de choses. Et, en plus, il existe beaucoup de contenu éducatif super bien conçu, autant en profiter pour enrichir son vocabulaire en langue étrangère 😊. 

 

#6 Exercer sa mémoire 

 

J’en ai parlé dans un précédent article, il y a différents types de mémoires et comprendre comment elles fonctionnent peut vous aider à aiguiller votre enfant dans ses apprentissages. Si votre fils a une mémoire visuelle et votre fille une mémoire auditive, on vous conseille de varier les supports pour que chacun soit soutenu au mieux. 

Enrichir son vocabulaire, c’est super. Mais ça ne sert à rien de surcharger la mémoire des enfants (ou des adultes) avec plus de 10 mots par jour, cela risque d’être contreproductif 💥. D’autant qu’il faut déjà retenir le sens du mot, sa prononciation, son orthographe, son contexte d’utilisation… 

 

#7 Lire, écrire, parler 

 

Enfin, la technique la plus courante pour améliorer son vocabulaire est la pratique ! Il faut trouver du contenu adapté au niveau de l’élève pour ne pas le frustrer : bande dessinée, dessin animé… Rien ne vaut une immersion dans la langue pour gagner en assurance et en richesse de vocabulaire 💬


Vous l’aurez compris, enrichir son vocabulaire, ça demande des efforts. Mais il existe une multitude de techniques pour s’améliorer rapidement et certaines peuvent même être amusantes. Et si vous souhaitez que votre enfant soit accompagné dans son apprentissage d’une langue par un professeur particulier, n’hésitez pas à contacter GoStudent !

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

conseils pour les parents

Donnez à votre enfant les moyens de préparer son avenir.

Guide gratuit pour motiver et accompagner votre enfant vers le succès scolaire.

Télécharger maintenant