AUTRES CONSEILS

Comment lire les étiquettes alimentaires ?

Sommaire

  1.  Qu’est-ce qu’une étiquette alimentaire ?
  2. Pourquoi apprendre à lire une étiquette alimentaire ?
  3. Quelles informations trouve-t-on sur une étiquette alimentaire ?

 

À notre époque, bien manger est un enjeu essentiel pour rester en bonne santé. En effet, un menu au fast-food est très accessible financièrement, à l’inverse de la viande et des fruits, ce qui peut encourager la malbouffe. Et si on veut manger des produits bio ou qu’on a des intolérances alimentaires, la facture peut être très chère. Alors, pour essayer de trouver un compromis et de se tourner vers des produits abordables mais sains, il faut apprendre à bien lire les étiquettes alimentaires. En effet, elles sont une source importante d’informations, au moment de savoir ce qu’on consomme vraiment. Pour vous aider à apprivoiser les étiquettes alimentaires, on vous propose quelques conseils. 👀 

Comprendre les étiquettes alimentaires

1 - Qu’est-ce qu’une étiquette alimentaire ? 

 

Vous les avez sûrement déjà remarquées sur les emballages de produits alimentaires car les étiquettes sont obligatoires. Mais à quoi servent-elles exactement ? Eh bien, elles agissent comme une sorte de carte d’identité, en offrant un certain nombre d’informations importantes aux consommateurs. 

En effet, le ministère de l’Économie insiste bien pour que tous les produits soient étiquetés, qu’ils le soient au moins en français pour être accessibles et qu’ils soient véridiques. On peut donc prendre les étiquettes alimentaires au sérieux car il est illégal de la part des entreprises d’induire les consommateurs en erreur.

Cependant, même si les informations indiquées sont fiables, il peut être difficile de les appréhender au milieu des labels, des abréviations, des codes et autres acronymes. Certaines choses revêtent en effet du marketing de la marque, davantage que de l’information. Alors, pour vous aider à apprivoiser les étiquettes alimentaires, on a listé les informations récurrentes, les mentions et leur signification. Mon lait est-il made in France, y a-t-il des conservateurs dans mon jus de fruit, quelle est la quantité de sucres ajoutés dans ces céréales…, tout cela peut s’apprendre si on sait lire convenablement une étiquette alimentaire. 

 

2 - Pourquoi apprendre à lire une étiquette alimentaire ? 

 

Quand on va faire ses courses au supermarché, on fait face à des centaines de produits. Si cela nous offre beaucoup de choix, cela rend aussi plus difficile la quête de produits sains. Alors, si on veut être acteur de sa santé et de son alimentation, il faut prendre du temps, s’intéresser et lire les étiquettes des produits alimentaires. 

Au-delà des packagings colorés, attractifs et peu chers, les informations nutritionnelles vont permettre de faire un choix plus axé sur la santé et moins sur la pub. Cela encourage à privilégier la qualité à la quantité et à mieux savoir ce qui se cache derrière le prix de chaque produit. Une fois qu’on a apprivoisé les étiquettes alimentaires, on crée un réflexe qui participe à faire de l’alimentation saine une habitude. 🍓

Cela fait également partie des apprentissages du cycle 3. Les élèves apprennent comment leur organisme est nourri, comment respecter l’environnement en mangeant des aliments locaux et de saison et les étiquettes alimentaires sont alors nécessaires à appréhender… Le cycle 3 lie les questions d’alimentation, de santé et d’environnement. 

 

3 - Quelles informations trouve-t-on sur une étiquette alimentaire ? 

 

Ingrédients, calories, origines, allergènes…, il peut être facile de se perdre dans toutes ces informations. Or, comprendre les étiquettes alimentaires et pouvoir en faire une analyse, c’est essentiel. 😱

Cependant, certaines de ces mentions sont obligatoires sur les étiquettes alimentaires :

  • La présentation du produit : le consommateur n’est pas devin, alors il est obligatoire d’identifier clairement ce qui est vendu.
  • La liste des ingrédients : le premier ingrédient listé est celui en plus grande quantité et cela va ensuite dans l’ordre décroissant. Par exemple, si on veut acheter du chocolat, mieux vaut privilégier une tablette qui indique « cacao » en premier ingrédient, plutôt que « sucre ». 
  • Sur cette liste, les allergènes doivent être mis en gras ou clairement identifiés à part. Par exemple, si les céréales contiennent des traces de fruits à coque, l’étiquette alimentaire doit le mentionner pour les personnes allergiques aux arachides.
  • Si certains ingrédients sont issus de l’agriculture biologique, cela doit aussi être indiqué à cet endroit-là. 
  • La quantité du produit (ainsi que celle nette égouttée si c’est approprié).
  • La date limite de consommation quand le produit est périssable. C’est la fameuse mention : « à consommer de préférence avant le… ». 
  • L’origine du produit, pour savoir si on va manger de la viande ou du lait français, des petits pois du Kenya… Cela peut être intéressant si on veut manger local et/ou consommer des fruits et légumes de saison
  • Les informations nutritionnelles, c'est-à-dire l’apport calorique, la quantité de protéines, glucides, lipides, sel, vitamines, etc. Elles sont souvent incluses dans un tableau permettant de connaître la proportion de chaque élément par rapport aux apports quotidiens conseillés. Par exemple, sur les étiquettes alimentaires d’une brique de lait, on va pouvoir vérifier la quantité de calcium. 

Depuis 2016, les informations nutritionnelles sont aussi accompagnées régulièrement d’un Nutri-score. Les entreprises sont fortement encouragées à l’indiquer pour offrir plus de transparence aux consommateurs, même si pour l’instant, c’est encore facultatif. C’est une échelle allant de A (vert) à E (rouge) et qui simplifie la compréhension de la qualité nutritionnelle d’un produit en un clin d’œil. 🔠

Et si vous voulez vous plongez dans un peu de littérature à ce sujet, n’hésitez pas à découvrir le livre « Décrypter les étiquettes alimentaires » d’Yves Brunellière qui analyse et aide à mieux comprendre le sujet. 


Chez GoStudent, nous ne donnons pas de cours de cuisine. Cependant, vous pouvez compter sur nos équipes de professeurs particuliers GoStudent pour aider vos enfants s’ils ont besoin d’une remise à niveau dans une matière ou de soutien scolaire. 

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

 

Inscrivez-vous pour un cours d'essai gratuit @GoStudent

Réservez dès maintenant