COMPORTEMENT

Pour ou contre le téléphone portable à l’école ?

Sommaire 

  1. Les enfants doivent-ils être autorisés à utiliser un téléphone portable à l'école ?
  2. Comment accompagner son enfant dans son usage d’un téléphone portable ?


Les smartphones sont pratiquement devenus une extension de nous-mêmes. Nous les utilisons comme appareils photo, agendas, carnets d’adresses, boîtes à souvenirs et j’en passe. Dès lors, il est difficile de s’en passer… 📱 Si on le perd, c’est le drame : on a presque l’impression de s’être fait arracher un membre. Qu’en est-il alors du téléphone portable chez les enfants ? Quand l’autoriser, où mettre la limite, quid de l’école ? Voici quelques questions auxquelles nous avons tenté de répondre.

Enfants sur des téléphones

 

Les enfants doivent-ils être autorisés à utiliser un téléphone portable à l'école ?

 

Je me souviens encore de mon premier téléphone portable de seconde main. C’était un peu un rite de passage lors de l’entrée au collège, pour tous les enfants de mon âge. Cela fait déjà presque deux décennies et, bien sûr, les téléphones ont bien évolué. Le mien ne servait qu’à appeler, envoyer des SMS et jouer à Snake (ou presque 😉). 

Aujourd’hui, les smartphones se sont démocratisés, en matière d’accès et de prix. Ils sont la porte d’entrée à internet, aux réseaux sociaux, à un éventail de façons de communiquer, avec des avantages et aussi des risques. En tant que parents, comment se positionner ? Faut-il acheter un smartphone à son enfant et l’autoriser à l’emmener à l’école ou non 🤔 ?

Les arguments en faveur du smartphone à l’école

  1. Si vous êtes le parent d’un ado, vous aurez sûrement entendu la phrase : « Mais TOUS ceux de ma classe ont un smartphone. » L’argument est efficace puisqu’en tant que parents, on n’a pas envie de marginaliser ou d’isoler son enfant. Cela peut aller à l’encontre de nos principes mais, finalement, on ne veut que le bonheur de nos enfants. En plus, il y a un petit côté hypocrite à interdire à nos enfants d’emmener leur smartphone à l’école, alors qu’on est nous-mêmes greffés à notre écran partout au quotidien 🙈. Il faut donc être cohérent.
  2. Avoir un moyen de joindre son enfant, c’est rassurant aussi. L’entrée au collège est une grande transition, généralement liée à une prise d’autonomie, notamment au niveau des déplacements. Le téléphone portable est donc une bonne façon de s’assurer que son enfant est bien arrivé à l’école ou rentré du collège et qu’il n’a pas besoin de notre aide.
  3. Il est impossible de nier que le numérique fait partie de notre réalité. Dès lors, il semble utile d’y éduquer nos enfants pour qu’ils soient prêts à évoluer dans le monde qui les entoure. Le téléphone portable est aussi un outil d’apprentissage, que ce soit pour faire des recherches pour des travaux scolaires, développer sa créativité et son esprit critique… 💡
  4. Les smartphones sont des vecteurs de communication, que ce soit avec ses parents, ses amis de l’école ou les jeunes rencontrés lors des dernières vacances et qui habitent à des centaines de kilomètres. Cela encourage la socialisation, le contact, l’intégration... 🤝 Cela va avoir un impact sur les relations de l’ado à l’école et sa bonne insertion parmi ses pairs.
  5. Les téléphones portables offrent également des opportunités d’apprentissage et des techniques de gamification. Le tout est d’être bien guidé par les enseignants pour une pratique sûre et sérieuse. 

Les arguments contre l’autorisation du smartphone à l’école

  1. Les inquiétudes par rapport à la santé de l’enfant sont nombreuses : troubles du sommeil, problèmes de vue, tendinites, dos et cou courbés… 😱 Les risques physiques ne sont pas à négliger, surtout à une époque où le corps et le cerveau du jeune sont encore en plein développement. Pour la santé mentale, l’accès à un smartphone est aussi potentiellement dangereux, la cyberaddiction et le cyberharcèlement faisant parler d’eux bien trop souvent (n’hésitez pas à consulter les articles que j’ai postés à ce propos). 
  2. Des problématiques spécialement liées au numérique sont apparues et font du smartphone une bombe à retardement dans les mains des enfants. On pense notamment au vol de données personnelles, au téléchargement illégal, à l’accès à la pornographie et à du contenu violent qui peut inspirer les enfants de façon nuisible… Il est essentiel d’éduquer ses enfants à ces questions car, si on leur autorise un smartphone à l’école, on démultiplie le temps d’accès potentiel à des sites inappropriés. 
  3. La plupart des écoles bannissent les téléphones portables des classes car ils distraient les élèves et les encouragent à tricher, sont la source de fake news et bien d’autres raisons. En 2018, le Parlement français a même voté une interdiction pure et dure des téléphones dans les écoles 📵. 

 

Comment accompagner son enfant dans son usage du téléphone portable ?

 

Donner un smartphone à son enfant nécessite un accompagnement. De la même façon qu’on ne met pas son ado au volant d’une voiture sans être à ses côtés, lui rappeler le code de la route, etc., il est essentiel d’expliquer à son enfant comment fonctionne le monde digital, quels sont ses atouts et ses dangers :

  • Le responsabiliser : certes, le smartphone lui offre plus d’autonomie mais l’enfant doit mériter ce privilège en se montrant à la hauteur de la confiance de ses parents. Cela implique de dialoguer : « On ne met pas d’appli de contrôle parental sur ton téléphone car on te fait confiance, on compte sur toi pour en faire bon usage ».
  • On fixe un cadre : pas de téléphone en classe pour respecter son enseignant, à table pour avoir une relation familiale saine, avant le coucher pour protéger son sommeil
  • On s’adapte à la réalité de la famille, par exemple si votre enfant de 10 ans va à l’école seul en bus et que cela vous rassure qu’il soit équipé d’un téléphone.  

 

Pour conclure, nous vous conseillons de ne pas diaboliser les téléphones portables. Ils font partie de notre réalité et il est difficile de l’ignorer. Il est donc nécessaire de prendre une décision qui convient à votre situation, sans pression extérieure. Et quel que soit votre choix, prenez le temps d’en discuter avec votre enfant pour qu’il comprenne que vous essayez toujours de le protéger et non de lui rendre la vie dure (quoi qu’en pensent les ados 😉).

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

conseils pour les parents

Donnez à votre enfant les moyens de préparer son avenir.

Guide gratuit pour motiver et accompagner votre enfant vers le succès scolaire.

Télécharger maintenant