COMPORTEMENT

Ces 5 signes indiquent qu'un enfant a besoin de voir un psy

Sommaire

  1. Les crises de colère
  2. Le harcèlement et le cyberharcèlement
  3. Les troubles alimentaires
  4. Les troubles du sommeil
  5. La cyberaddiction

Aller voir un psy, beaucoup de gens sont contre, estimant que c’est une preuve de faiblesse. Pourtant, il ne faut jamais avoir honte de ne pas se sentir bien dans sa peau ou dans sa tête. Demander de l’aide, c’est une action lucide si on en a besoin. Et cela peut être difficile pour les enfants et les ados, qui grandissent, vivent des bouleversements émotionnels et hormonaux, subissent parfois des moments difficiles à l’école comme le stress des examens ou le harcèlement. En tant que parents, comment reconnaître les signes et savoir quand emmener son enfant voir un psy ?

sad-kid

 

Quand emmener son enfant chez un psy ?

 

#1 Les crises de colère 😡

Les crises de colère, c’est tout à fait normal chez les tout-petits, ça fait partie d’un processus. Entre 18 mois et 4 ans, il n’est pas rare de vivre ces crises et d’avoir un enfant qui pleure, qui hurle, qui tempête, qui se roule par terre… Même si c’est difficile à vivre en société, c’est une étape normale du développement de l’enfant qui essaye de gérer le tourbillon d’émotions qu’il a à l’intérieur. 😱

En revanche, si ces crises perdurent quand l’enfant grandit, cela peut révéler autre chose et, parfois, en tant que parent, on n’arrive pas à en déceler la raison. C’est là qu’un thérapeute professionnel peut intervenir. Peut-être l’enfant souffre-t-il d’un trouble dys’, d’un trouble de l’attention ou d’anxiété et que l’énergie qu’il met à compenser cela en classe est source de frustration. Cela explose alors en crises de colère.

 

#2 Le harcèlement ou le cyberharcèlement 😈

Ce sont les fléaux du 21ème siècle. Humiliations, insultes, menaces (en face-à-face ou en ligne), agressions… voilà autant de facettes du harcèlement. 🤬 Et malheureusement, les enfants ont tendance à ne pas en parler facilement. Un sentiment de honte ou de culpabilité peut les tenailler, avec de graves conséquences physiques (maux de ventre, évanouissements, automutilations…) et morales (dépression, décrochage scolaire, tentatives de suicide…). Selon des chiffres de l’Unicef, la moitié des adolescents de 13 à 15 ans vivrait une situation de harcèlement scolaire.

Une situation dramatique qui laisse souvent les parents démunis et impuissants. Si l’enfant ne parvient pas à parler avec vous, n’hésitez pas à choisir avec soin un psychologue qui accompagnera votre enfant pour l’aider à s’en sortir.

#3 Les troubles alimentaires 😩

Les troubles alimentaires, comme l’anorexie, l’orthorexie ou la boulimie, touchent souvent les adolescentes. Environ 20% des jeunes filles s’imposent de réelles restrictions alimentaires ou un jeûne et, malheureusement, cela peut tourner en situations catastrophiques. Si votre enfant refuse de s’alimenter correctement, s’il/elle disparaît après tous les repas et que vous suspectez des vomissements ou la prise de laxatifs, s’il/elle semble avoir une vision déformée de son corps, il y a lieu de s’inquiéter. 🙈

Cela peut se manifester par un arrêt des règles chez les jeunes filles, un ralentissement de la croissance mais aussi par de l’anxiété et l’apparition de TOCs. Un thérapeute doit alors intervenir pour désamorcer le schéma mental négatif et réconcilier l’ado avec son corps. C’est un travail lent, fragile et progressif. 

#4 Les troubles du sommeil 😴

Insomnies, problèmes d’endormissement, cauchemars…, il n’est pas rare que les enfants souffrent de ces troubles du sommeil. Les raisons peuvent être nombreuses, qu’elles soient liées à un élément corporel (apnée du sommeil, mauvaise alimentation, somnambulisme…) ou à un facteur psychologique : trop de stress et de pression à l’école, des angoisses inconscientes qui s’expriment la nuit, trop de temps passé devant les écrans…

Les parents peuvent mettre des choses en place comme faire faire de l’exercice aux enfants, prendre soin de leur alimentation, réduire leur temps numérique, fixer des horaires de nuit réguliers… Et, si la situation perdure, un accompagnement peut être salutaire car le manque de sommeil a de grandes conséquences au quotidien. Un travail de sophrologie ou d’hypnothérapie peut avoir d’excellents résultats. 🙏

 

#5 La cyberaddiction 👨‍💻

La cyberdépendance aux écrans ou cyberaddiction est le comportement incontrôlable et répétitif de quelqu’un qui ne sait plus se passer des écrans (ordinateurs, réseaux sociaux, jeux vidéo…). Bien sûr, tout le monde peut être atteint de cette addiction officiellement reconnue par l’Organisation mondiale de la Santé mais les adolescents y sont particulièrement vulnérables. 

Cela se traduit par un enfant qui se désintéresse de tout, qui ne veut plus sortir, qui peut être en décrochage scolaire et avoir des soucis de santé (problèmes de vue, maux de tête, épuisement…). Mais comment agir en tant que parents ? Il est important de rester dans le dialogue, de négocier des moments de déconnexion, de montrer l’exemple en n’étant pas tout le temps sur son smartphone… 

Si rien ne fonctionne, on peut emmener son enfant chez un addictologue, un psy spécialisé dans les problèmes de dépendance. Il faut d’abord que l’enfant reconnaisse le souci et en trouve l’origine. Le thérapeute l’accompagnera sereinement et sans jugement, en impliquant la famille pour développer un meilleur rapport au monde digital. Comme pour les troubles alimentaires, il faut reconstruire progressivement la relation avec les écrans pour que ce rapport soit plus sain. C’est un travail de patience et de persévérance. 💪

Ces 5 situations ne sont que quelques-uns des cas qui nécessitent un accompagnement psychologique mais elles sont, potentiellement, celles qui risquent le plus de toucher les enfants et les ados. En tant que parents, un seul mot-clé, ne pas culpabiliser ! Il faut rester dans l’écoute et l’empathie pour protéger votre relation avec votre enfant, à un moment difficile de sa vie. Le plus important pour l’enfant est d’avoir le soutien et l’affection de ses parents.

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

conseils pour les parents

Donnez à votre enfant les moyens de préparer son avenir.

Guide gratuit pour motiver et accompagner votre enfant vers le succès scolaire.

Télécharger maintenant