LANGUES ETRANGERES

Apprivoiser une langue étrangère en voyage : 5 super astuces

 

Manon est professeure de langues : dans cet article, elle vous confie ses meilleures astuces pour dépasser la peur de parler une langue étrangère et voyager en toute sérénité. 

Aujourd’hui, je vais vous parler de mon expérience des langues étrangères. En grandissant en Belgique, j’ai toujours été habituée à vivre dans un pays aux 3 langues officielles. Passionnée par la communication, j’ai choisi le français, le néerlandais, l’anglais et l’espagnol au collège et au lycée. Ensuite, à l’université, j’ai choisi d’étudier l’enseignement des langues modernes. 

 

Pour autant, passer d’une approche théorique des cours de langues à la vie réelle est une étape de taille. J’ai toujours bien maîtrisé la grammaire et le vocabulaire mais, en tant qu’enfant timide, j’ai souvent été angoissée à l’idée de tenir une conversation dans une autre langue.

 

🌍 Alors, comment ai-je dépassé mes craintes pour devenir une professeure et une globe-trotteuse épanouie ? Je vous donne 5 astuces dans cet article !

 

une langue etrangere en voyage

 

Pourquoi a-t-on peur de parler une langue étrangère ?

 

5 craintes irrépressibles

😱 La peur du ridicule,

😱 La timidité ou le manque de confiance en soi,

😱 La peur de ne pas trouver ses mots,

😱 Une expérience précédente difficile,

😱 La peur de ne pas comprendre l’interlocuteur si on pose une question…

 

Vous vous reconnaissez dans ces différents points ? Et bien, moi je les ai tous cumulés ! Mais, petit à petit, à l’aide de quelques astuces, j’ai débloqué cette situation stressante pour voyager en toute sérénité. 

 

Quelles astuces adopter pour être plus à l’aise dans une langue étrangère ? 

 

🙏 Se détendre

 

Avec la réouverture des frontières, vous avez sûrement envie de partir en vacances en famille. Et peut-être cherchez-vous uniquement des destinations francophones – Suisse, Corse, Canada… – pour ne pas être gêné par la langue. Pourtant, lorsque vous voyagez, personne ne s’attend à ce que vous soyez polyglotte. La plupart du temps, montrer de la bonne volonté fait plaisir à votre interlocuteur qui sera très indulgent en cas d’erreurs. 

 

Tout le monde passe par un stade de baragouinage. Cela peut être frustrant mais au plus vite vous dépassez ce sentiment, au plus vite vous progresserez. Et puis, si nous trouvons que les Anglais ou les Espagnols ont une charmante pointe d’accent quand ils parlent français, cela doit sûrement être la même chose dans l’autre sens, non ? 

 

Détendez-vous, souriez et profitez du moment !

 

👄 S’entraîner

 

Au début, mieux vaut se concentrer sur la communication quotidienne : apprendre à demander son chemin ou à commander au restaurant sera plus utile que de savoir expliquer comment fonctionne un moteur de voiture. 😉 

 

Écouter le journal télévisé ou vos séries préférées dans la langue que vous apprenez est un super truc car ils utilisent les mots les plus usuels. Et dès que possible, passez à l’action en mettant à profit ce que vous avez appris. 

 

Vous pouvez utiliser une application d’apprentissage avant votre départ pour assimiler les bases (comme Babbel, Busuu…). Ensuite, sur place, le progrès viendra naturellement. Vous avez aussi le droit de vous aider d’un petit dictionnaire de poche ou d’une application de traduction. J’en ai toujours une sur mon téléphone en cas de besoin. Vous voulez demander à un vendeur s’il a encore cette jolie jupe en vitrine dans votre taille ? Et justement, impossible de vous rappeler du mot « jupe ». Au lieu de passer à côté d’un joli vêtement, la traduction instantanée va débloquer la situation en un clin d’œil. 

 

🤷‍♀️ Gérer la vitesse de la conversation

 

Rien ne sert de courir après les mots : vous avez le droit de réfléchir un instant à comment formuler votre phrase. Et n’oubliez pas que vous pouvez demander à la personne de ralentir un peu le débit ou de répéter. De la même façon qu’à l’école, un élève demande à son professeur : « Can you repeat please ? », « ¿ Puedes hablar más despacio por favor ?, « Ik begrijp het niet… ». 

 

Sauf qu’à l’étranger, personne ne vous mettra une note pour votre capacité à parler. Libérez-vous de la peur de l’échec instaurée à l’école. Parler une autre langue est avant tout un moyen de rencontrer des gens, de découvrir une autre culture… C’est une chance, pas une contrainte ! 

 

✈ S’immerger

 

Un bon conseil est de vous immerger dans votre apprentissage : passez de longues vacances en Grèce, trouvez un ami russe si vous apprenez cette langue, faites un échange linguistique en Suède…

 

🤔 Parler une langue étrangère est comme une aventure, il faut sauter dans le bain en se souvenant qu’on va flotter, même si notre brasse n’est pas parfaite. Personnellement, j’ai choisi de passer un semestre à Barcelone pour terminer mes études. Je vivais avec 4 Espagnols et tous mes cours se donnaient en castillan. Je pensais bien m’en sortir mais mes colocataires ont repris toutes mes phrases pendant plusieurs semaines : « On ne dit pas ça comme ça », « Ce mot-là est masculin », « Ton accent n’est pas bon ». 

 

Comme toute ma vie se passait dans une autre langue que la mienne, j’ai bien été obligée d’oser parler, pratiquer, m’exprimer… Après 6 mois, j’ai passé tous mes examens en espagnol avec succès et je pouvais tenir une conversation entière sur l’art, la politique, la culture, la cuisine… Ma confiance et mon plaisir de communiquer ont changé du tout au tout. 

 

💪 Ne pas se décourager

 

Courage, il ne faut pas laisser tomber, même si les progrès sont lents ! Vous pouvez apporter une touche ludique à cet apprentissage. Si vous voyagez en famille, lancez un concours entre vous. Chaque fois que quelqu’un s’exprime dans une langue étrangère – pour demander son chemin, poser une question dans un magasin ou un musée ou encore commander quelque chose au restaurant, il gagne des points. Un petit cadeau en fin de concours peut motiver à participer. 

 

La fierté d’avoir osé est un puissant moteur pour progresser. C’est un cercle vertueux : plus votre enfant sera content d’avoir commandé le pain tout seul et d’avoir été compris, plus il aura envie de retenter le coup. Il faut s’autoriser de nouvelles expériences, même si elles sont imparfaites, car elles nous apprennent beaucoup. 

 

Si vous souhaitez offrir à votre enfant du soutien linguistique pour lui donner confiance et lui ouvrir les portes d’un voyage serein, pourquoi ne pas contacter nos équipes ? Nos tuteurs GoStudent sont des experts de l’enseignement, spécialement formés pour ce faire !

 

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

conseils pour les parents

Donnez à votre enfant les moyens de préparer son avenir.

Guide gratuit pour motiver et accompagner votre enfant vers le succès scolaire.

Télécharger maintenant