TENDANCES PEDAGOGIQUES

4 TED Talk sur l’éducation qui vont vous surprendre !

Sommaire 

  1. Le bonheur d’un enfant ne devrait pas être au centre de son éducation
  2. Parent au foyer : un job à plein temps où les enfants sont vos managers
  3. Les enfants devraient être nos profs
  4. Laissons les enfants faire grâce au « je peux »

Fratrie

1 - Le bonheur d’un enfant ne devrait pas être au centre de son éducation

 

Pourquoi est-ce qu’aujourd’hui le fait d’être parent est une source d’angoisse constante ? C’est ce que s’est demandé Jennifer Senior, écrivaine pour le New York Times et auteur du livre All Joy and No Fun: The Paradox of Modern Parenthood paru en 2014.


Lors de cette conférence TED, Jennifer décrit son angoisse de jeune mère lorsqu’elle fait face aux étagères d’une librairie remplies à ras bord de livres à propos de l’éducation. 

« Comment rendre votre enfant invulnérable aux maladies ? », « Faire de votre enfant un as des maths », « Éduquer un enfant bilingue », « Préparer des repas sans gluten pour votre enfant »… Autant de titres qui se veulent bienveillants et utiles mais qui, en réalité, renforcent l’angoisse permanente d’un parent qui souhaite être un « bon parent ».

Mais qu’est-ce qu'être un « bon parent » veut dire aujourd’hui ? Jennifer explique qu’il est important de distinguer le bonheur de son enfant et son éducation. Pourquoi ? Parce que le bonheur n’est pas quelque chose de tangible, c’est quelque chose qui se crée à travers d’autres sentiments (comme le soutien, l’entraide, l’amour…) et des expériences de vie (à la maison, à l’école…).

Il faudrait ainsi retirer ce fardeau des épaules des parents. D’après Jennifer, l’apprentissage des valeurs humaines, morales et sociales (comme la politesse, l’empathie, l’ouverture d’esprit, la gentillesse, le respect de l’autre, la bienveillance, etc.) serait bien plus réaliste comme objectif à atteindre pour les parents.

Elle considère que c’est la meilleure façon qu’un parent puisse éduquer sa progéniture – l’enfant s’épanouissant naturellement et créant son propre bonheur au fur et à mesure de ses expériences. Et vous, qu’en pensez-vous ?

2 - Parent au foyer : un job à plein temps où les enfants sont vos managers

 

Durant cette conférence TED hilarante, Glen Henry décrit sa vie de père au foyer – son nouveau job à plein temps – et ce que ses enfants – ses nouveaux managers – lui apprennent chaque jour.

Glen explique son parcours et comment la vie de père au foyer a changé sa vision de l’éducation à tout jamais : « J'étais sûr que la façon d'inculquer aux enfants le Bien et le Mal était de les punir pour s'assurer qu'ils distinguent ces deux notions. [...] En réalité, le meilleur moyen de leur inculquer le Bien et le Mal est de leur enseigner. De sortir le tableau et de dessiner pour établir des liens qu'ils puissent comprendre. C'était le meilleur moyen. ».

Glen partage sa vie de père au foyer et son expérience sur les réseaux sociaux, notamment sur YouTube avec sa chaîne Beleaf in Fatherhood qui compte plus de 775 000 abonnés. En plus d’être très drôles, ses vidéos sont aussi utiles et inspirantes.

N’hésitez pas à aller jeter un coup d'œil à ces vidéos si vous aussi souhaitez être (ou êtes déjà !) parent au foyer.

 

3 - Les enfants devraient être nos profs

 

Aujourd’hui âgée de 24 ans, Adora Svitak est une écrivaine et une activiste renommée, qui partage ses idées et son savoir à travers des conférences, des livres et aussi via son site internet (adorasvitak.com)

Adora a 12 ans quand elle explique durant cette conférence TED comment les enfants devraient pouvoir être participants actifs de l’enseignement en général.

Les enfants devraient être nos profs ! C’est fou dit comme ça, n’est-ce pas ? Pourtant, au fur et à mesure que cette jeune fille explique son idée d’une façon claire et déterminée, on finit convaincu que les enfants ont quelque chose à apprendre aux adultes :

« Le monde a besoin d'opportunités pour les nouveaux dirigeants et les nouvelles idées. Les enfants ont besoin d'opportunités pour diriger et réussir. Êtes-vous prêt à nous laisser cette chance ? Car les problèmes du monde ne devraient pas être l'héritage de la famille humaine. »

Adora promeut une éducation « réciproque » où les adultes permettraient aux enfants d’apprendre, en leur donnant une chance de tenter des choses plutôt que de les interdire, et où les enfants pourraient encourager les adultes à surpasser leurs peurs et surmonter les défis. Une vraie leçon de vie !

4 -  Laissons les enfants faire grâce au « je peux »

 

L’éducatrice Kiran Sethi, fondatrice de l’école Riverside School à Ahmedabad en Inde, aide les enfants à s’affirmer et à réaliser des choses par eux-même. Dans la même lignée qu’Adora Svitak, son discours porte sur l’importance de croire en chaque enfant et à son pouvoir d’action.

Le principe sur lequel Kiran a fondé son école est le « I can » (je peux), qui permet aux enfants de devenir plus confiants en eux-même et peuvent prendre les choses en main : 

« [...] si l'on efface les frontières entre l'école et la vie, alors les enfants empruntent un chemin de connaissance sur lequel le changement est visible, où ils sont capables, se voient changer, et se donnent les moyens, conduisent eux-mêmes le changement. »

L’école de Riverdale a non seulement permis à ses élèves d’exceller en classe mais a également « infecté » plusieurs milliers d’enfants et d'adultes avec le virus du « Je peux » à travers l’Inde. Des enfants ont ainsi aidé leurs parents à apprendre à lire et à écrire, tandis que d’autres sortaient dans les rues pour parler de l’abolition du travail des enfants ou réaliser une vente aux enchères caritative. On souhaiterait que toutes les écoles permettent aux enfants de réaliser de telles choses !

Ces conférences TED sur l’éducation vous ont plu ? Alors voici d’autres articles qui pourraient vous intéresser : 

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

Inscrivez-vous pour un cours d'essai gratuit @GoStudent

Réservez dès maintenant