Thèmes: stress examen

 

Le stress des examens peut être galvanisant mais aussi paralysant. Alors, dans cet article, l’équipe de GoStudent propose ses meilleures astuces pour surmonter une situation de stress en période de tests. Notre professeure de langues vous parle de son expérience personnelle et des trucs qu’elle a mis en place pour dépasser sa nervosité. Ne laissez pas le stress empêcher votre réussite !

 

Comment affronter et surmonter le stress des examens ? 

 

Si le stress est un obstacle à la réussite de votre enfant, l’équipe de GoStudent peut vous aider. Voici quelques conseils pour mieux gérer le stress avant et pendant un examen. 

 

Alors que les mois de mai et juin sont généralement très appréciés pour le retour du soleil, des barbecues et du bronzage, pour les jeunes, ils sont synonymes de révisions, d’étude assidue et d’examens en approche. 

 

Et nombreux sont les adolescents qui ont la hantise des examens et du stress qu’ils apportent, parfois même avec anticipation. Le stress dans l’environnement scolaire touche une part importante de la population étudiante et peut prendre différentes formes, d’une simple peur de la page blanche lors d'une rédaction au mutisme total lors d'un oral, en passant par des difficultés d’apprentissage ou la phobie scolaire. 

 

Il ne faut jamais avoir honte de son stress. D’ailleurs, si je peux vous raconter une histoire personnelle, j'étais une étudiante particulièrement anxieuse, il y a quelques années, et j'ai perdu mes moyens plus d'une fois, devant le regard déstabilisant d'un enseignant. Et pourtant... Je suis devenue professeure. Un travail qui nécessite de faire une performance orale tous les jours devant un public d'une vingtaine de jeunes pas toujours passionnés par l'apprentissage du gérondif espagnol ou du surréalisme en littérature française. 

 

Voulez-vous connaître quels ont été mes trucs et astuces pour surmonter mes craintes et apprivoiser le stress ? 

stress-examen

 

Comment gérer un stress important avant le jour de l’examen ?


Si votre enfant fait partie des gens qui subissent le stress à l'avance (comme moi), qui imaginent mille et une situations possibles et dont le cerveau refuse de se mettre en veille la nuit, il doit probablement être épuisé en période d’examens.

La première chose à faire est donc d'être bien préparé. Quelle que soit la forme de mémoire de l’élève – auditive, visuelle, à long ou à court terme… – il lui faut apprendre à se connaître pour travailler dans le bon sens et se rassurer. Cela aura beaucoup d’effet le jour de l’examen.

Ensuite, mieux vaut éviter la tentation de se lever à 4 heures du matin pour rajouter quelques révisions. Il ne faut jamais sacrifier son sommeil car le cerveau se prépare à absorber de nouveaux apprentissages et consolide ceux précédemment reçus, durant la nuit. 


Enfin, il peut être utile de faire une séance de sport intense ou encore de se relaxer grâce à du yoga. Cela aura un effet positif à long terme grâce à toute une série d’hormones de bien-être qui vont fonctionner comme des médicaments anti-stress naturels : 


La sérotonine, l’hormone de la confiance et de la sérénité,

 L’endorphine, l’hormone anti-stress et anti-douleur, 

La dopamine, l’hormone de l’énergie, ou encore

L’ocytocine, l’hormone du positivisme et du bien-être.

 

Comment se préparer la veille de l’examen ? 


La meilleure astuce possible à la veille d’un test ou d’un gros examen est la préparation de tout ce qui pourrait causer une perte de temps ou un pic de stress le lendemain matin. 


Choisir sa tenue,

Mettre un réveil à la bonne heure,

Préparer une collation énergétique, 

Prendre le matériel approprié (calculette, crayon, stylo…).


Mieux vaut éviter les révisions de dernière minute et privilégier une activité qui va changer les idées de l’étudiant et lui permettre de s’endormir l’esprit un peu plus serein : regarder une série, lire son livre préféré, appeler un ami, se promener, prendre un bain… Avant d’aller dormir, il est possible de boire une tisane de plantes favorisant le sommeil, comme la passiflore, la valériane ou la verveine. 


Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

 

Que faire le matin de l’examen ?

 

Quelques instants avant l’examen, le candidat doit penser à ce qui LUI fait du bien : 

 

Discuter avec des amis peut permettre d’éviter de ressasser, 

Écouter de la musique est idéal pour se mettre dans sa bulle, 

Faire des exercices de respiration est utile pour ralentir son rythme cardiaque et détendre ses muscles,

Rester dehors le plus longtemps possible est l’occasion d’oxygéner au maximum son cerveau.

S’offrir un moment de méditation est recommandé, même si ce n’est pas toujours évident à faire avec du monde autour de soi.

Certaines huiles essentielles sont également efficaces pour lutter contre le stress. 3 gouttes d’huile essentielle de lavande sur les poignets peuvent déjà faire beaucoup de bien.

Enfin, un petit conseil personnel est d’adopter la posture de Superman, torse bombé, mains sur les hanches, menton relevé. En effet, un certain nombre de positions participent à la confiance en soi, on les appelle les Power Postures. Elles permettent de diminuer le sentiment de peur et de se sentir courageux avant un moment difficile. 

 

Et au moment de passer l’examen ?

 

Au moment d’entrer dans la salle d’examen, il faut se faire confiance. Il n’y a plus rien à perdre, plus rien à préparer : c’est le moment de tout donner ! 

Lors d’un examen oral, l’interlocuteur peut être intimidant et induire une montée de stress. Pourquoi ne pas essayer d’imaginer parler à son meilleur ami ou sa sœur ? Cela peut réduire le niveau d’inquiétude de manière significative. 

S’accompagner d’une bouteille d’eau est un bon conseil car souvent, sous le coup de la nervosité, on a la bouche sèche. De plus, boire une petite gorgée permet de prendre quelques secondes pour formuler sa réponse. 

Lors d’un examen écrit, il n’y a pas de professeur inquiétant au regard inquisiteur, attendant une réponse. C’est donc l’occasion de lire attentivement les questions, de noter sur une feuille de brouillon toutes les idées qui viennent, avant de se concentrer pour construire sa réponse. 

Bien sûr, un moment de panique, ça arrive à tout le monde. On se retrouve alors avec un trou de mémoire compliqué à dépasser. 

Pourtant, la réponse n’est souvent pas loin. L’important est de respirer calmement et de retrouver le fil de ses idées. Le plus simple est de reprendre la question, de choisir un petit élément et de construire petit à petit sa réflexion à partir de là. 

 

Et si rien ne fonctionne ?

 

Parfois, la gestion du stress est impossible et celui-ci se transforme en une angoisse paralysante et handicapante. Des solutions existent pour atténuer cette sensation, comme l’hypnose, un suivi thérapeutique ou une médication adaptée.

Cependant, la plupart du temps, une préparation attentive et du travail suffisent à savoir comment gérer adéquatement le stress d’un examen. Parfois, un accompagnement peut également avoir un impact important, tant au niveau de la matière à étudier que de la motivation. N’hésitez donc pas à contacter notre équipe experte de tuteurs de GoStudent

Votre avis nous intéresse!

logo