COMPORTEMENT

Mon ado fume du cannabis : que faire ?

Sommaire 

  1. Comment savoir si mon ado fume des joints ?
  2. Comment parler à mes ados du cannabis ?
  3. 3 raisons expliquant la consommation de cannabis
  4. Quelle attitude adopter face à un ado fumeur de joint ?

 

Vous vous en doutez ou vous en êtes certain : votre ado fume des joints. Comment réagir face à cela ? Comment ouvrir le dialogue avec votre ado à propos de sa consommation d’herbe et de la drogue en général ? Voici quelques conseils qui pourront vous aider à établir un dialogue constructif avec votre ado !

Ado triste

1 - Comment savoir si mon ado fume des joints ?

 

En France, l’âge moyen d’expérimentation du cannabis est à partir de 15 ans. En 2018, les études menées par HBSC ont pu démontrer que la consommation des jeunes Français de 15 ans était en baisse, passant ainsi du 1er rang en 2010 au 10ème rang des jeunes consommateurs. La France reste cependant l’un des pays où la consommation d’alcool, tabac et autres drogues chez les ados de 11-15 ans est supérieure à la moyenne. 🍺🚬

Fumer ou consommer des drogues peut être dû à l’influence des amis, la puberté, le stress… Tous ces facteurs peuvent facilement amener un ado vers une consommation de cannabis. Dans tous les cas et quelles que soient les raisons de votre ado de fumer des joints, il faut déjà comprendre les causes afin d’ouvrir le dialogue. 💬

Vous n’êtes pas certain que votre enfant fume des joints ? Pour reconnaître les fumeurs, notamment les fumeurs de cannabis, il y a des indices qui ne trompent pas : 

  • L’odeur des cheveux, de l’haleine et des vêtements 👃
  • La difficulté de parler et d’exprimer ses idées 🙊
  • Une perte de mémoire 🤔
  • Une difficulté à se concentrer ou à suivre une conversation 😶‍🌫️

En France, l’usage de drogues récréatives durant les fêtes ou les festivals est important parmi les jeunes. Souvent les signes de consommation de drogues peuvent se voir immédiatement : les yeux rouges et mi-clos, les pupilles dilatées, un sourire béat sur le visage ou un comportement euphorique… Si vous voyez votre ado rentrer de soirée dans cet état, voici quelques astuces clés pour rester calme et ouvrir le dialogue.

 

2 - Comment parler à mes ados du cannabis ?

 

« À partir de quel âge devrais-je parler drogue avec mes ados ? »

C’est une question qu’un parent doit se poser tôt ou tard. Les jeunes d’aujourd’hui ont très vite accès aux médias qui dépeignent les cartels ou les consommateurs de drogues. Vous pourrez ainsi aborder le sujet par vous-même, en l’ayant un peu potassé avant. Rien n’est plus convaincant qu’un parent qui sait de quoi il parle ! 

Il n’est pas question de faire peur (dramatiser) ou de banaliser l’usage de drogues, mais simplement d’expliquer de quoi il s'agit, d'indiquer les risques et de rappeler que cela est illégal en France. Avoir la même vision et le même discours entre parents aidera aussi vos enfants à faire leurs choix de façon avisée. 👪

« Mon ado fume des joints ? Que puis-je lui dire ? » 

Tout expert vous le dira : l’important face à un ou une ado qui fume est de garder le dialogue ouvert et de ne pas perdre son calme. On le sait, c’est plus facile à dire qu’à faire, surtout quand il s’agit de son propre enfant ! 

Des sentiments légitimes peuvent faire surface, tels que l’inquiétude, la déception, la colère, la tristesse… Avant de vous lancer dans une discussion avec votre ado, il est important de mettre le doigt sur tous vos sentiments pour que vous puissiez rester maître de vous-même et ouvert à la discussion. ✍️

Le plus important est que votre ado puisse se sentir en confiance et soutenu pour en parler librement. Rappelez-vous que si votre ado fume des joints, c’est qu’il y a une raison (ou plusieurs) derrière ce choix. 

 

3 - 3 raisons expliquant la consommation de cannabis

 

Quelles peuvent être les raisons qui ont poussé votre ado à consommer du cannabis ? Nous l’avons déjà mentionné auparavant, mais la volonté de faire partie d’un groupe, le stress ou d’autres choses peuvent pousser un ado à fumer des joints. 👇

Parce que c’est « cool » 

Considéré comme une drogue récréative qui permet de se sentir plus cool et détendu, notamment en soirée, le cannabis peut être un moyen pour votre ado de profiter d’une soirée sans se sentir anxieux. 🥳

Si votre ado consomme du cannabis durant des fêtes ou des festivals, on peut penser qu’il s’agit d’une consommation modérée. Cela ne réduit cependant pas les risques liés à la consommation ! L’important est de lui montrer que vous appréciez son honnêteté et lui proposer des alternatives qui lui permettront de gagner confiance en lui et ainsi profiter d’un bon moment avec ses amis sans avoir besoin d’un coup de pouce. 

Parce que c’est relaxant

Le cannabis offre un sentiment de détente, de bonheur immédiat et c’est le danger pour un ado qui se sent stressé. Pour un ado qui n’a pas forcément le recul nécessaire sur les dangers du cannabis, il peut se dire « je fume quand je me sens stressé » et garder cette habitude sur le long terme. Cependant, les sensations corporelles naturelles que le stress engendre, vont alors être perturbées par le cannabis. Votre ado risque d’empirer son niveau de stress et d’anxiété, car il ne permet pas à son corps et à son esprit d’analyser et de réguler son stress de façon naturelle. 😌

Dans ces cas-là, votre aide sera précieuse : montrer votre soutien en tant que parent et proposer des alternatives pour gérer le stress pourra aider votre ado à réduire peu à peu sa consommation. Parler de ses sentiments à cœur ouvert, faire quelque chose de créatif ensemble, faire du sport… Ce genre d’activités participent à réduire son stress au quotidien. 🤸

Parce que c’est un « interdit »

Qui n’a jamais voulu se sentir rebelle en étant adolescent ? L’adolescence est un âge de rébellion, de découvertes, un âge où l’on veut tester ses propres limites. La consommation de drogues peut facilement rentrer dans la catégorie des interdits « cools » qui sont à faire. 🚭

C’est pour cela que c’est encore plus important d’ouvrir le dialogue avec vos ados face à la consommation de drogues. On a souvent tendance à oublier l’impact que nous avons sur nos enfants : les parents restent et resteront les modèles sur lesquels les enfants se basent. En montrant l’exemple et en établissant une communication saine, il est possible que votre ado dise « non » la prochaine fois qu’un joint tourne dans son cercle d’amis. 

 

4 - Quelle attitude adopter face à un ado fumeur de joint ?

 

Vous avez établi un dialogue avec vos enfants à propos des drogues, vous avez toujours eu l’impression que votre ado était honnête avec vous… et voilà que vous découvrez qu’il fume des joints ! La peur, l’incompréhension, la déception ou la colère peuvent être les premiers sentiments qui vous submergent en tant que parent. Mais face à cette information, il faut savoir réagir en conséquence et avec maturité. 👂


Voici nos conseils pour établir le dialogue avec votre ado consommant du cannabis :

Garder son calme

C’est la première chose que les autorités et les experts expliquent : il ne sert à rien de sévir ou de crier face à un ado fumeur de joint. Cette réaction au contraire risque de braquer votre ado et le pousser à vous cacher plus de choses. 😤

Pour vous aider à garder votre calme durant la conversation, vous pouvez prendre un temps seul pour noter tous vos sentiments sur un papier, vos questions et vos inquiétudes. Ainsi vous aurez conscience de vos propres peurs et vous pourrez en parler avec votre ado avec plus de recul. 

Prendre son temps et essayer l’écoute active

Ce n’est pas en une seule conversation que ce problème sera réglé. Confronter ainsi votre ado avec une « réunion au sommet » ou un face à face à table n’est pas la meilleure solution et peut bloquer votre ado à parler ouvertement, surtout s’il est angoissé ou peu sûr de lui. 

Pour le mettre à l’aise et ouvrir le dialogue, faites preuve d’empathie et posez des questions ouvertes qui lui permettront d’élaborer au lieu de répondre par oui ou non. Une balade en voiture ou une marche ensemble par exemple vous permettront de parler du sujet sans tabou ni pression. 💗💬

Même si ces discussions sont tournées vers sa consommation de drogues, c’est aussi une façon positive de resserrer les liens et lui montrer votre soutien dans toutes les épreuves. 🤗

Offrir des alternatives 

Une fois que vous aurez mieux cerné les raisons qui poussent votre ado à fumer des joints, vous serez plus en mesure de lui proposer des alternatives. Qu’il s’agisse de l’inscrire à un cours de sport, de théâtre ou lui donner des armes pour affronter ses peurs et ses insécurités, il est important de lui montrer votre soutien sans faille et lui apporter l’aide dont il a besoin. 🎭⚽🎾

Ne pas avoir peur de demander de l’aide

Si vous vous sentez dépassé par la situation, sachez qu’il existe des organisations de santé qui proposent des Consultations Jeunes Consommateurs (CJC), dédiés aux jeunes consommateurs de cannabis. Les CJC sont là pour aider les ados et leurs proches à parler de leur consommation de drogue et les soutenir. 


Le centre d’appel Drogues info service pour vous orienter est également disponible 7 jours/7, de 8 h à 2h au 0 800 23 13 13 (appel gratuit et anonyme). 📞

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

Inscrivez-vous pour un cours d'essai gratuit @GoStudent

Réservez dès maintenant