COMPORTEMENT, TENDANCES

Motricité fine VS motricité globale : quelles sont les différences et comment les développer ?

 

Sommaire


  1. La motricité globale, c’est quoi ?
  2. La motricité fine, c’est quoi ? 
  3. Activités pour développer la motricité globale
  4. Activités pour développer la motricité fine

Lorsque les enfants en bas-âge commencent à grandir et à explorer les environs, ils acquièrent certaines compétences essentielles à leur développement. Marcher à quatre pattes, ramper, courir, grimper aux arbres… Tous ces mouvements contribuent à améliorer la motricité d’un enfant. 🤸‍♀️

Et en termes de motricité, il existe deux grands types de compétences qu’un enfant doit apprendre à maîtriser : la motricité fine et la motricité globale. Quelles sont les différences entre ces deux types de motricité ? Comment les développer ? On fait le point. 🤔👉

 

Exercices motricité enfant

 

1. La motricité globale, c’est quoi ?

 

Comme son nom l’indique, la motricité globale concerne le corps dans son ensemble. Nos muscles, notre colonne vertébrale, nos jambes et nos bras… Le développement moteur s’apprend dès l’enfance et ne cesse jamais d’être mobilisé. Quelques exemples : 

 

🚶 Marcher

🚶 S’asseoir

🚶 Se tenir debout

🚶 Courir

🚶 Sauter

🚶 Porter quelque chose 

 

Et toutes ces compétences, une fois maîtrisées, nous permettent de développer des compétences plus précises telles que certaines activités sportives, le vélo ou la natation. 

Lorsqu’un enfant améliore sa motricité globale, il travaille également son équilibre et sa coordination. Dans la motricité globale, il ne s’agit pas de savoir si l’enfant saute bien ou court vite : il s’agit de savoir comment il s’organise, quels muscles et articulations il mobilise pour effectuer le mouvement. 🏃

 

2. La motricité fine, c’est quoi ?

 

Et la motricité fine alors ? Évidemment, elle complète la motricité globale et entre le développement moteur général. Mais la grande différence entre les deux, c’est que la motricité fine concerne les mouvements plus précis et mobilise des muscles bien particuliers dans les mains, les doigts ou encore les poignets ! La motricité fine, d’une certaine manière, est liée à la dextérité. ✋

Pour reprendre un exemple de la motricité globale, nous avons besoin de celle-ci pour porter une raquette de tennis. Mais pour savoir comment tenir cette raquette de tennis et placer notre main sur le manche, c’est la motricité fine qui entre en jeu ! 🎾

Votre enfant doit mobiliser ce type de motricité pour les activités suivantes :

 

✋ Tenir des ciseaux et découper

✋ Jouer avec des Lego

✋ Faire du picotage

✋ Faire une grimace ou un clin d’œil

✋ Écrire 

✋ Fermer une fermeture éclair ou les boutons de son manteau

 

En gros, tout ce qui touche à l’habileté de votre enfant ! C’est ce qui l’aidera à avoir une belle écriture et à utiliser ses mains pour créer de jolies choses. 🎨

 

Jouet motricité enfant

 

3. Activités pour développer la motricité globale

 

La motricité globale se développe surtout au début de l’enfance, lorsque l’enfant commence à comprendre comment se mouvoir. Cela dit, il est encore tout à fait possible de développer la motricité globale (donc l’équilibre et la coordination) chez les enfants plus âgés ! 

🤸‍♀️ Allez au parc, tout simplement ! Grimper aux arbres, courir, se laisser rouler pour dévaler des pentes… Tout ça, ça permet d’apprendre comment son corps fonctionne ! 

🤸‍♀️ Jouez à des jeux de ballons. La tomate, par exemple : vous connaissez ? Vous vous placez face à votre enfant (ou en cercles à plusieurs), jambes écartées, et vous faites rouler un ballon au sol en tentant de le faire passer entre les jambes de votre adversaire tout en utilisant vos bras pour défendre votre « goal ». 🍅

🤸‍♀️ Allez faire du bowling !

🤸‍♀️ Jouez à Jacques a Dit

🤸‍♀️ Jouez à la marelle ! Le dessin de la marelle avec des craies sur le sol, lui, encourage même la motricité fine en même temps. Donc c’est tout bénef’ 😎

🤸‍♀️ Créez un parcours d’obstacles commando dans votre jardin : sauter au-dessus d’une chaise, ramper en-dessous de la table, tourner trois fois autour du parasol…

🤸‍♀️ Jouez à la course de l’œuf et de la cuillère ! 

 

Enfant jouant au parc motricité

 

4. Activités pour encourager la motricité fine

 

La motricité fine peut s’avérer très pratique dans les cours plus artistiques, en mathématiques également lorsqu’il faut dessiner ou tracer certaines formes, ou encore au cours de musique. Voici comment vous pouvez encourager la motricité fine chez votre enfant ! 

 

✍️ Jouez à des jeux d’habileté tels que Docteur Maboul

✍️ Encouragez les activités artistiques, telles que la peinture par numéros, les mandalas, etc… qui sont également excellents pour la relaxation ! 

✍️ Encouragez votre enfant à jouer un instrument de musique ! 

✍️ Offrez un Rubik’s Cube à votre enfant. Parfait pour entraîner sa motricité fine ET ses capacités cérébrales ! 🧠

✍️ Jouez à la guerre des pouces (ou bras de fer chinois, peu importe comment vous appelez ce classique de notre enfance) 

 

Si vous remarquez que votre enfant rencontre des difficultés sérieuses avec la coordination ou sa motricité globale, cependant, faites appel à votre médecin. Il existe certains troubles, tels que la dyspraxie, qui peuvent entraver le développement de votre enfant. Dans ce cas-là, le mieux est de faire appel à un professionnel ! 

 

👉 Chez GoStudent, on met un point d’honneur à ce que toutes les capacités de votre enfant soient mobilisées lorsqu’il apprend quelque chose. La motricité, les capacités cognitives et l’estime de soi ? Tout est lié ! Réservez une première leçon d’essai gratuite pour vous rendre compte par vous-même de tout ce que les cours particuliers peuvent apporter à votre enfant. 🚀

 

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

 

conseils pour les parents

Donnez à votre enfant les moyens de préparer son avenir.

Guide gratuit pour motiver et accompagner votre enfant vers le succès scolaire.

Télécharger maintenant