TENDANCES

Mangas : pourquoi vos enfants en raffolent tant ?

Sommaire 

  1. Qu’est-ce qu’un manga ?
  2. L’arrivée du phénomène manga en France
  3. Pourquoi les mangas sont-ils si populaires aujourd’hui ?

Décrié par beaucoup il y encore quelques décennies en France, le manga est devenu une œuvre littéraire à part entière ces dernières années ; allant même jusqu'à dépasser la bande dessinée traditionnelle avec plus de 15 millions d’exemplaires écoulés en 2020.

Rue japonnaise

Qu’est-ce qu’un manga ?

 

À l’origine, l'appellation “manga” désignait l’ensemble des bandes dessinées et des romans graphiques produits au Japon. Aujourd’hui, le terme comprend également les BD non-japonaises qui empruntent ces mêmes codes : format, dessin, arc narratif, impression… 

À la différence des BD franco-belges qui sont le plus souvent en couleur, les mangas sont presque exclusivement publiés en noir et blanc, à l’exception de la couverture. Autre différence notable, ils se lisent à l’envers, de droite à gauche. 🎨

L’origine des mangas 

L’histoire du manga comprend son lot de mystère. Ses origines exactes sont encore méconnues, et seules des estimations peuvent être faites concernant la date de son apparition dans la culture japonaise.

Il semblerait que le manga tire son inspiration de l’emakimono, rouleau peint sur lequel était dessiné une histoire (à la manière d’une planche de BD), remontant au VIIIème siècle. Au XVème siècle à l’aube de l’époque Edo, le Japon a vu une émergence de livres contenant des images se populariser petit à petit, marquant la voie pour l’apparition du manga quelques siècles plus tard. 🏯

C’est en 1798 que le terme manga est officiellement apparu au Japon, lorsque le peintre et auteur Santo Kyoden a sorti sa première bande dessinée Shiji No Yukikai, aujourd’hui considérée comme le premier véritable manga. 🇯🇵

Les différents types de mangas

À la différence des livres et des bandes dessinées traditionnels qui sont séparés selon leur genre, les mangas, eux, se divisent selon leur démographie (l’âge de l’audience ciblée par l’auteur). Il en existe 5 styles majeurs :

  • Les Shonen : Le shonen est de loin le type de manga le plus populaire. Destiné aux jeunes garçons et aux adolescents de 12 ans et plus, son histoire tourne le plus souvent autour des thématiques de l’action et de l’aventure. 💥

Exemples de Shonen : Dragon Ball Z, Naruto, One Piece, l’Attaque des Titans, Demon Slayer

  • Les Shojo : Le shojo est l’équivalent du shonen pour le sexe opposé. Destiné aux jeunes filles et aux adolescentes de 12 ans et plus, il traite majoritairement des émotions, de la romance et du drame. 💖

Exemples de Shojo : Sailor Moon, Nana, Fruits Baskets

  • Les Seinen : Le Seinen est la version mature du Shonen. Destiné aux hommes adultes, il est généralement plus sanglant et il reprend les thèmes de l’action, de la violence et du sexe. 👹

Exemples de Seinen : Berserk, Akira, Steins Gate

  • Les Josei : Le Josei est la version plus mûre du Shojo. Destiné aux femmes adultes, il aborde plus en profondeur les sujets de romance, de sexe et de relations personnelles. ❤️

Exemples de Josei : Loveless, Karneval, Honey and Clover

  • Les Kodomomuke : Le Kodomomuke, souvent abrégé Kodomo, est la version enfantine des Shonen et Shojo. Destiné aux jeunes enfants, il est caractérisé par l’aspect mignon et fun de ses personnages, et comprend souvent une morale à la fin de son histoire. 🧒
Exemples de Kodomomuke : Pokemon, Astro Boy, Hamtaro

 

Quelle est la différence entre manga et animé ?

 

Comme nous l’avons vu précédemment, le manga est le nom donné aux bandes dessinées et aux romans graphiques japonais, tandis que l’animé désigne les dessins animés japonais. La confusion vient du fait que beaucoup de manga sont adaptés en animé, et vice versa. Le dessin animé d’une saga devient souvent aussi, voire plus, populaire que sa version originelle en bande dessinée, comme c’est le cas avec Pokémon, Dragon Ball, ou plus récemment Naruto et One Piece. 

L’arrivée du phénomène manga en France

Le marché du livre se porte bien en France. Malgré la crise sanitaire et le déclin global du média dans le monde, l’industrie du livre pesait plus de 5 milliards d’euros en France en 2020. Mais depuis peu, le manga a doublé presque tous les autres types de livres—à l’exception des manuels scolaires. Avec près de 15 millions de tomes vendus l’année dernière, la France solidifie sa place de 2ème consommateur de mangas, après le Japon. 🇫🇷

Mais d’où vient cette fascination qu’ont les français envers les mangas ?

Tout d’abord, cela est dû à l’arrivée des animés à la télévision française dans les années 1970. Face au déclin de l’audience des dessins animés européens, les diffuseurs français ont eu l’idée de proposer aux jeunes des animés japonais. Succès immédiat. Durant plusieurs années, toute une génération allait alors être éduquée par les Goldorak, Albator, Candy et autre Maya l’abeille. 📺

La bande dessinée japonaise quant à elle arrivera près de deux décennies plus tard. À la fin des années 80, lors d'un voyage au Japon, Jacques Glénat, alors propriétaire de la maison d'édition du même nom, achète les droits du manga Akira pour le diffuser chez nous. Puis quelques années plus tard, vient la consécration pour le manga en France avec l’arrivée des aventures de Sangoku et Vegeta dans les librairies. 

 

Pourquoi les mangas sont-ils si populaires aujourd’hui ?

 

Il est presque impossible de pointer du doigt les raisons du succès retentissant des mangas en Occident, tant chacune des œuvres varie d’un genre à l’autre. Cependant, voici quelques pistes pour tenter d’expliquer la place qu’a pris le manga dans la culture mondiale.

  • Les dernières générations ont été bercées par les animés depuis leur plus jeune âge, ce qui les poussent à continuer de consommer ce médium tout au long de leur vie. 👶
  • Les licences s’étendent sur des décennies. Elles grandissent avec leurs fans, ce qui les amènent à s’attacher et à lire les spins-off (exemple : Naruto => Naruto Shippuden => Boruto ; Dragon Ball => Dragon Ball Z => Dragon Ball GT => Dragon Ball Z Kai => Dragon Ball Super).
  • Le manga est commercialisé sous un format idéal pour plaire aux jeunes : moins cher qu’une BD franco-belge (6€95 contre plus de 12€ en moyenne), format poche, parution régulière. 💰
  • La narration, l’histoire et l’action sont globalement bien plus développées que dans les bandes dessinées traditionnelles. 
  • Le trait du dessin des mangas est à la fois mignon et esthétique. Son originalité a donné goût au dessin et au coloriage à bon nombre de jeunes. ✏️
  • Autrefois montré du doigt et moqué en France, la culture “geek” et japonaise est plus que jamais à la mode : En 2021, lire des mangas et consommer des animés, c’est devenu cool !
  • La démocratisation des applications smartphones et des liseuses numériques a amené un nouveau mode de consommation du manga. 📱

 

Désormais, vous savez tout sur les mangas en France. Ce sont de super livres si vous voulez initier vos enfants à la lecture et à la culture nippone.

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

conseils pour les parents

Donnez à votre enfant les moyens de préparer son avenir.

Guide gratuit pour motiver et accompagner votre enfant vers le succès scolaire.

Télécharger maintenant