AUTRES CONSEILS

Famille homoparentale : une famille comme une autre

Sommaire

  1. La famille homoparentale : un type de famille comme un autre ?
  2. La parentalité dans une famille homoparentale
  3. La famille homoparentale en France

Le schéma traditionnel de la famille était autrefois considéré comme celui-ci : le père biologique, la mère biologique et leurs enfants biologiques. Aujourd'hui, les mentalités ont évolué et avec elles, la parentalité. De nombreux types de familles non conventionnels existent et sont officiellement reconnus par l'État. Ces nouveaux types de famille permettent aux personnes du même sexe (et d'autres) de fonder leur propre famille.

Grâce à l’avancée des droits pour les personnes LGBTQ+, la famille homoparentale peut enfin s’épanouir. Alors comment une famille homoparentale fonctionne-t-elle au 21ème siècle ? Y a-t-il vraiment une différence avec une famille nucléaire ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Famille homoparentale définition

1 - La famille homoparentale : un type de famille comme un autre ?

 

Rappelons d’abord ce qu’est exactement la famille homoparentale : il s'agit d’une famille dont l’enfant est issu de parents homosexuels et est lié juridiquement (ou biologiquement) à l’un des deux parents. En bref, l’enfant a donc deux parents du même sexe : deux mamans ou deux papas, qui sont reconnus comme tel par la loi. ⚣

Le changement des mentalités et l’évolution des lois ont permis aux types de famille non conventionnels (comme la coparentalité) de s’épanouir. 

Pour les couples homosexuels, la loi du Mariage pour tous  (loi n° 2013-404 de 2013) a pu ouvrir la porte aux couples homosexuels de fonder une famille reconnue aux yeux de la loi et d’avoir un enfant ensemble (par différents biais, comme nous le verrons). 👰‍♂️🤵‍♀️

Comment une famille monoparentale fonctionne-t-elle ? Premier scoop : la famille monoparentale ne présente que peu de différences face à une famille nucléaire. ⚠️

Les deux parents homosexuels prennent en charge l’éducation et le bien-être de leur enfant, à l’instar de parents hétérosexuel. La seule différence est qu’une famille homoparentale va devoir affronter bien plus de défis, tant au niveau de la loi que des préjugés. 

2 - La parentalité dans un couple homosexuel

 

Martine Gross, docteure en sociologie et ingénieure de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), démontre dans plusieurs de ses études que les couples homosexuels partagent les mêmes valeurs et les mêmes défis qu’un couple hétérosexuel dans l’éducation de leurs enfants. Malgré tout, certains préjugés restent tenaces. 

« L’enfant a besoin d’un papa et d’une maman »

Depuis des siècles, de nombreux enfants ont grandi dans une famille monoparentale ou ont été élevés par quelqu’un d’autre (un membre de la famille ou un parent adoptif) et ont eu une enfance heureuse, sans heurt ni traumatisme.

Le témoignage de Perrine, enfant issue d’une PMA, indique également que ce n’est ni le sexe ni l’orientation sexuelle des parents qui va définir le bien-être mental d’un enfant ou son épanouissement durant l’enfance. C'est plutôt l’environnement dans lequel il grandit, avec un entourage stable et aimant, qui l'aidera dans la vie. 🥰

« L’enfant risque de subir des brimades »

Certains pensent qu’un enfant ayant deux parents du même sexe sera plus à même de se faire harceler à l’école. Un enfant éduqué par deux parents, du même sexe ou genre, dans un cadre familial sain n’a pourtant aucun problème à s’adapter et s’épanouir. 🤷

La famille homoparentale fera exactement face aux mêmes obstacles avec son ado qu'une famille nucléaire. Faible estime de soi, trop de jeux vidéos, de mauvaises notes en français… Bref, l'adolescence comme nous la connaissons.

Chez Gostudent, nous avons à cœur de prendre soin de l’éducation de tous les enfants. Nos professeurs particuliers sont là pour vous aider et leur donner des astuces pour réussir ! 


« Un couple homosexuel ne sait pas comment éduquer un enfant »

Sous prétexte que les parents seraient homosexuels, ils ne partageraient pas les mêmes valeurs morales que des parents hétérosexuels. Cette idée reçue n’est pas une vérité fondée sur des faits, mais plutôt sur une idéologie. 

Martine Gross indique d'ailleurs que les recherches ont : « [...] démontré que la répartition des tâches domestiques et éducatives est beaucoup plus égalitaire dans les familles homoparentales. ». 

La différence des sexes est en effet mise de côté dans l’éducation de l’enfant, ce qui lui permet de s'épanouir pleinement. En plus de cela, des valeurs de respect, d’ouverture d’esprit et de tolérance sont également établies par les familles homoparentales. 💖

 

3 - La famille homoparentale en France



La France reste malheureusement assez conservatrice quant aux droits en faveur des parents homosexuels, même si les lois changent au fur et mesure, grâce aux efforts des associations des familles homoparentales et l’exemple d’autres pays européens. 🏳️‍🌈

Ce n’est qu’après de longs débats que le gouvernement français a annoncé la loi en faveur du mariage pour tous en 2013. En comparaison, les pays voisins comme les Pays-Bas, la Belgique et l'Espagne avaient adopté la loi dès le début des années 2000. 

Au moment de la loi pour le mariage pour tous, les opposants s’étaient inquiétés de la perte des valeurs familiales traditionnelles que le mariage homosexuel aurait entraîné. 

Or, on constate aujourd’hui que le taux de mariage homosexuel en France est resté stable depuis 2014 (environ 7000 par an) et surtout est rentré dans les mœurs

Irène Théry, sociologue de la famille et directrice d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, partage d’ailleurs son avis : « La loi sur le mariage pour tous est entrée dans les mœurs. Naguère inquiets, les opposants ont été rassurés de voir que l'institution du mariage a continué d'être ce qu'elle était en réalité déjà devenue, un rite d'engagement rassemblant famille et amis autour d'un couple qui s'aime, qu'il soit de même sexe ou non. ». 👬

Les familles homoparentales et les droits en faveur des personnes LGBTQ+ posent encore de nombreux débats en France, notamment concernant la PMA (Procréation Médicalement Assistée) et la GPA (Gestation Pour Autrui).

Au 29 septembre 2021, la PMA a pourtant été officiellement autorisée en France, pour toutes les femmes, quel que soit leur statut marital ou leur orientation sexuelle. 🤰

 

Même s’il reste encore un long chemin à parcourir pour tous les Français gays et lesbiens qui souhaiteraient devenir parent, l’Association des Parents et Futurs Parents Gays et Lesbiens (APGL) leur vient en aide depuis 1998 et se bat activement pour la reconnaissance de leur droit en tant qu’individu et en tant que parent. 🌈

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

Inscrivez-vous pour un cours d'essai gratuit @GoStudent

Réservez dès maintenant