TENDANCES

Comment réconcilier son ado avec les fêtes de famille

Sommaire

  1. Pourquoi les ados n’aiment pas les réunions de famille ?
  2. Comment encourager son ado à venir au repas de Noël ?

 

Si vous êtes en plein dans l’adolescence de vos enfants, vous avez peut-être remarqué qu’ils rechignent désormais à aller aux fêtes de famille. Si, alors qu’ils adoraient encore Noël il y a deux ans, vous vous battez avec vos adolescents pour qu’ils acceptent de venir le fêter chez leurs grands-parents, cet article est fait pour vous. Il vous aidera, je l’espère, à mieux comprendre leur désamour des rassemblements familiaux et à vous aiguiller sur comment les convaincre d’en profiter à nouveau. 🤩

Repas de réunion de famille

 

Pourquoi les ados n’aiment pas les réunions de famille ? 

 

Noël, pour les enfants, c’est généralement la meilleure période de l’année. Mais vient un temps où ils grandissent et se mettent à largement dénigrer les fêtes qu’ils adoraient auparavant. « Le repas de Noël dure des heures, je veux voir mes copines », « Mamy ne retient jamais que je suis végan », « Parrain va encore me ramener un cadeau trop ringard », « Je ne veux plus être assis à la table des petits »…, les revendications vont bon train ! 🤛

Mais pourquoi ce rejet des fêtes de fin d’année en famille ? 

  • L’adolescent qui est en pleine recherche d’indépendance, s’insurge contre ses parents mais aussi, plus globalement, contre les adultes. Et à Noël, il n’a pas envie d’être materné par ses grands-parents, de régresser en jouant avec ses petits cousins, de recevoir des cadeaux qui le placeront encore dans la catégorie « enfants »… Il cherche à s’affirmer et les fêtes de famille ne lui facilitent pas la tâche.
  • Les ados se préoccupent beaucoup de leur vie sociale et de leurs amis qui participent à forger leur identité. Une fois dans leur environnement familial, ils se retrouvent dans une bulle qui a parfois du mal à les voir comme une personne qui grandit et évolue et non plus comme le petit bambin joufflu d’il y a quelques années. Les grands-parents tendent à continuer à voir leurs petits-enfants comme leurs « bébés », même quand ils grandissent. 👶 S’ils n’ont pas de cousins de leur âge, ils peuvent se sentir seuls au repas de Noël.
  • Ils sont gênés par leurs proches : Papa qui abuse un peu du vin à table, Mamy qui fait des blagues plutôt nulles, la tantine qui s’habille de manière excentrique, le cousin un peu geek… Alors que les ados sont en train de se construire, ils ont peur du regard des autres qui pourrait les associer à une identité qu’ils rejettent ou n’assument pas. 🙈

 

Comment encourager son ado à venir au repas de Noël ? 

 

Bien sûr, si votre ado tempête et crise depuis des semaines parce qu’il ne veut pas venir fêter Noël en famille avec vous, il peut être tentant de céder. Mais éviter le conflit, c’est aussi ne pas vous battre pour l’importance de votre famille. Or, c’est une valeur essentielle à transmettre aux ados. Alors, comment manier l’art subtil du compromis et dialoguer habilement pour convaincre votre enfant de vous rejoindre pour les fêtes ?

  • Encouragez-le à participer : puisqu’il trouve la déco nulle, confiez-lui la responsabilité de s’occuper de la table du repas de Noël ou d’illuminer une pièce de la maison. S’il prend la responsabilité de décorer, ça va être plus difficile de critiquer ensuite. 🎄
  • Mettez de la bonne humeur dans vos préparatifs : si vous êtes stressé par le monde dans les magasins et agacé par les pépins de dernière minute, vos mauvaises ondes risquent d’être contagieuses et de définitivement dégoûter votre ado de s’impliquer. Pourquoi ne pas mettre votre enfant aux platines pendant que vous préparez la nourriture de fêtes en cuisine ? Du coup, tout le monde passera un bon moment.
  • Faites des concessions : on ne fait pas de compromis sur sa présence mais on lui propose de s’éclipser après le repas et les cadeaux pour rejoindre ses amis. Cela implique aussi de ne pas simplement faire acte de présence en bougonnant mais d’être poli et reconnaissant pour le moment, le bon dîner et les présents reçus. 🎁
  • Expliquez à votre ado que cela fait plaisir à ses grands-parents d’être entourés à cette période. Vous pouvez aussi lui rappeler des moments durant lesquels la famille a été là pour le soutenir, pour lui montrer l’importance de l’entourage. 
  • Communiquez honnêtement avec votre adolescent : écoutez-le et dites-lui que vous comprenez ce qu’il ressent mais que c’est important pour vous et que vous comptez sur lui. En l’investissant de responsabilités et de votre confiance, cela peut l’encourager à faire un effort davantage qu’une punition stricte. 🤝

 

Ces quelques conseils pourront peut-être vous aider à vivre la période des fêtes de fin d’année de manière plus sereine, sans faire de chaque événement un bras de fer avec votre enfant. Rappelez-vous également que l’adolescence est une transition et que cela ne veut pas dire qu’il détestera passer Noël en famille pour le restant de ses jours.

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

Inscrivez-vous pour un cours d'essai gratuit @GoStudent

Réservez dès maintenant