TENDANCES PEDAGOGIQUES

Tout savoir sur les 4 styles parentaux de Diana Baumrind

Sommaire

  1. Qui est Diana Baumrind ?
  2. Le « style parental », c’est quoi ?
  3. Les quatre styles parentaux de Diana Baumrind 

 

On vous avait déjà écrit plusieurs articles de sujets : chaque parent est évidemment différent, mais il semble exister certains “profils types” de parents. Si certains sont, par exemple, des “parents hélicoptères” typiques, d’autres ont des tendances beaucoup plus laxistes. 👀

C’est bien connu : le “type” de parents que vous êtes a une influence non négligeable sur le développement d’un enfant et de certains de ses traits de caractères, de ses forces ou encore de ses angoisses. Vous rendre compte de votre “profil” de parent peut donc parfois vous aider à adapter certaines méthodes au caractère de votre enfant ou à simplement vous rassurer sur le fait que non, vous n’êtes pas le seul parent à fonctionner de cette manière-ci ou cette manière-là.🤗

Si ce sujet vous intéresse, vous avez peut-être déjà entendu parler de la théorie de Diana Baumrind. Ou peut-être pas. Dans tous les cas, cette théorie est extrêmement intéressante pour les parents qui veulent en apprendre plus sur eux-mêmes et leur “profil”. Nous vous avons donc concocté un petit résumé de la théorie de Baumrind et sur tout ce qu’il y a à savoir sur cette manière de différencier les différents types de parents ! 👍

Fille avec ses parents

1 - Qui est Diana Baumrind ? 

 

Nous sommes à la fin des années ‘20, dans un quartier résidentiel de la ville de New York. C’est ici que naît Diana Baumrind, future philosophe et psychologue spécialisée dans l’éducation des enfants et les différentes manières qu’ont les parents américains d’élever leurs enfants. 🧒

Elle étudie d’abord la psychologie et la philosophie au prestigieux Hunter College, pour ensuite faire une maîtrise puis un doctorat à Berkeley, en Californie. Elle se spécialise dans la psychologie du développement, et s’intéresse notamment aux effets qu’ont les châtiments corporels sur les enfants et adolescents.

Sa recherche dans le domaine du “style parental” est, toujours aujourd’hui, l’une des théories les plus connues de la psychologie parentale. ✔️

 

2 - Le « style parental », c’est quoi ? 

 

On ne vous apprend rien : l’influence d’un parent et de son comportement joue un rôle clé dans le développement de l’enfant et de l’adolescent. En psychologie, le style parental définit donc les conduites (ou les comportements qui mènent à ces conduites) qu’utilisent les parents dans leurs interactions avec leurs enfants. 💡

Énormément d’intellectuels et de chercheurs se sont demandé s’il existait une “éducation idéale”, et, si oui, à quoi elle devrait ressembler. Jean-Jacques Rousseau, par exemple, s’était déjà penché sur la question ; il considérait que des interventions excessives de la part des parents dans la vie des enfants n’étaient pas souhaitables. D’autres grands philosophes tels que John Locke, eux, prônent plutôt une discipline raisonnée. 👀

Au fil des années, la psychologie développementale s’est développée, et avec elle la recherche sur les différents styles parentaux et leur influence sur les enfants et adolescents. C’est là que les chercheurs ont commencé à se pencher sur l’affection démontrée par les parents et ses effets sur les réussites ultérieures de leurs enfants, mais aussi sur le contrôle imposé sur ceux-ci. C’est dans ce domaine d’étude que Diana Baumrind s’est créé un nom !  ✋

La théorie de Diana Baumrind

Comme nous l'avons écrit plus haut, Diana Baumrind s’est intéressée de près aux influences des conduites parentales sur les comportements des enfants. Elle s’est penchée sur les conduites “typiques” que l’on peut trouver dans des familles considérées comme normales, c’est-à-dire non déviantes ou violentes. 🔎

Sa théorie est aujourd’hui connue dans le monde entier et constitue très souvent le point de départ de la recherche moderne sur les parents, leurs comportements et ceux de leurs enfants. 🌎

En plus de s’appuyer sur la psychologie classique pour effectuer ses recherches, elle y ajoute un aspect sociologique. En gros, ça veut dire qu’elle intègre l’origine des parents et leurs systèmes de valeurs et de croyances dans l’analyse de leurs conduites. Enfin, elle se base sur deux critères différents : 

  • Les exigences des parents (parfois également décrit comme leur contrôle), c’est-à-dire la discipline imposée et la réaction face à la désobéissance de l’enfant (imposer une punition, par exemple) 
  • La réactivité des parents (parfois également décrite comme leur soutien), c’est-à-dire leur tendance à soutenir l’enfant émotionnellement, à encourager son affirmation de soi

Selon Baumrind, ces deux critères peuvent être soit élevés, soit faibles. La combinaison de ces deux types de comportements et de leur force (ou de leur faiblesse) permet de mettre en lumière quatre différents styles parentaux, dont nous allons vous parler plus en détails dans la suite de l’article. 👇

 

3 - Les quatre styles parentaux de Baumrind

 

Comme nous le disions plus haut, ce sont deux critères principaux qui définissent les 4 styles parentaux définis par la psychologue Diana Baumrind : la réactivité et les exigences, qui peuvent être soit élevées, soit faibles. Si l’on croise ces deux critères et leur force, on obtient donc ces quatre résultats : 

 

Exigences élevées

Exigences faibles

Réactivité élevée

Style démocratique/directif

Style permissif/non-directif

Réactivité faible

Style autoritaire/autocratique

Style distant/désengagé

 

Voici donc les quatre styles parentaux de Baumrind. Mais que veulent-ils dire, exactement ? Jetons un œil à chaque style ainsi qu’à leurs conséquences sur le développement des enfants.👀

#1 Style parental démocratique (ou directif)

De l’anglais “authoritative”, le style parental démocratique correspond aux parents qui ont à la fois des exigences élevées et une réactivité élevée. ❤️ 

Si vous vous reconnaissez dans ces quelques énoncés, vous êtes probablement un parent de type démocratique : 

👉 Vous essayez toujours de créer et de maintenir une relation chaleureuse et positive avec votre enfant 

👉 Vous expliquez pourquoi les règles de votre foyer existent et à quoi elles servent 

👉 Vous mettez des règles en place et tirez des conséquences si elles ne sont pas respectées, mais vous prenez tout de même toujours en compte les sentiments de votre enfant

Ces parents sont à l’écoute des demandes et des sentiments de leurs enfants, tout en leur montrant que ce sont les adultes qui prennent les décisions importantes. En général, les parents démocratiques tentent de prévenir les problèmes comportementaux plutôt que de les régler une fois qu’ils sont déjà apparus. Ils utilisent également un système de récompenses pour encourager les comportements positifs.✔️

Conséquences du style parental démocratique sur les enfants

Traditionnellement, le style parental démocratique est celui qui obtient de meilleurs résultats auprès des enfants. Dans les foyers démocratiques, les enfants présentent en général ces caractéristiques : 

  • Capacité à prendre des décisions, confiance en soi 
  • Se montrent souvent heureux et insouciants
  • Savent prendre leurs responsabilités, se développent en adultes responsables
  • Autonomie élevée
  • Se sentent écoutés et valorisés
  • Compétences sociales élevées

#2 Style parental permissif (ou non-directif)

De l’anglais “permissive”, le style parental permissif correspond aux parents qui démontrent une réactivité élevée, mais des exigences faibles. 🤗

Si vous vous reconnaissez dans ces quelques énoncés, vous êtes probablement un parent de type permissif :

👉 Vous mettez des règles mais tirez peu de conséquences si elles ne sont pas respectées

👉 Vous pensez que votre enfant apprendra mieux si vous n’intervenez pas trop 

En général, les parents permissifs n’interviennent que lorsqu’il y a un problème et qu’ils le considèrent trop sérieux pour être réglé par l’enfant tout seul. Ils pardonnent beaucoup de bêtises parce qu’après tout, les enfants sont… des enfants. Ces parents ont plutôt un profil d’ami qu’un profil de figure parentale. 🙏🏻

Conséquences du style parental permissif sur les enfants

Souvent, les enfants qui grandissent dans des foyers permissifs ont de plus grandes difficultés à reconnaître l’autorité (à l’école, par exemple) ou à obtenir de bons résultats scolaires. Plus immatures, ils sont moins à même de contrôler leurs impulsions. 🏃‍♀️

Cela dit, ils ont en général également une bonne estime d’eux-mêmes, d’excellentes compétences sociales (grandir dans un foyer aimant aide à développer son empathie) et présentent moins de risques de souffrir de dépression. Ils sont émotionnellement sûrs d’eux et relativement indépendants. ❤️

#3 Style parental autoritaire

De l’anglais “authoritarian”, le style parental autoritaire correspond aux parents qui démontrent des exigences élevées, mais une réactivité faible. ⚡

Si vous vous reconnaissez dans ces quelques énoncés, vous êtes probablement un parent de type autoritaire :

👉 Si vous mettez des règles en place, c’est parce que vous êtes l’adulte et que vous savez qu’elles sont la voie à suivre

👉 Pour vous, les enfants n’ont pas le droit de participer au débat

👉 Comme vous voulez les protéger, vous ne dérogez jamais aux règles que vous imposez

Les parents de type autoritaire accordent énormément d’importance à la discipline et à l’obéissance. Pour eux, les règles sont imposées par les adultes (le plus souvent pour le bien des enfants), et ceux-ci n’ont pas leur mot à dire. Ils sont très investis et tentent de régler les problèmes à la place de leurs enfants.

Conséquences du style parental autoritaire sur les enfants

Si les enfants qui grandissent dans un foyer autoritaire présentent en général de meilleurs résultats scolaires ou sportifs, ils sont également plus sensibles aux troubles psychologiques tels que la dépression. Dans les cas les plus extrêmes, le manque d’amour peut avoir des conséquences extrêmement néfastes sur leur développement émotionnel et affectif. S’ils sont obéissants et calmes, ils sont également souvent assez renfermés. 😩

#4 Style parental distant 

De l’anglais “uninvolved”, le style parental autoritaire correspond aux parents qui démontrent à la fois des exigences faibles et une réactivité faible. 👀

Si vous vous reconnaissez dans ces quelques énoncés, vous êtes probablement un parent de type distant :

👉 Vous vous investissez peu dans la vie de votre enfant, demandez rarement comment s’est passé sa journée

👉 Vous passez peu de temps avec votre enfant

👉 Vous ne savez pas toujours où se trouve votre enfant, ni ce qu’il fabrique

Les parents distants, pour différentes raisons, ne sont pas très présents dans la vie de leur enfant. Ils imposent peu de règles et dispensent peu d’affection parentale. Souvent, c’est le cas pour les parents qui travaillent trop, qui souffrent de problèmes de santé mentale ou qui sont perdus quant à l’éducation de leurs enfants. 😔

Conséquences du style parental distant sur les enfants

Les enfants de parents distants se sont élevés eux-mêmes, ils sont donc en général très indépendants et débrouillards. Cependant, ils manquent également d’estime de soi et tendent à également souffrir de problèmes mentaux. 🥀

Et voilà ! Vous avez un aperçu des 4 styles parentaux de Baumrind


Mais vous savez ce qu’on pense, chez GoStudent ? Chaque parent, tant qu’il fait de son mieux et tente au quotidien d’adapter son comportement aux besoins de son enfant, est sur la bonne voie. Il n’y a pas de “technique magique” pour être un bon parent - le tout, c’est de savoir rester à l’écoute et se remettre en question.

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

Inscrivez-vous pour un cours d'essai gratuit @GoStudent

Réservez dès maintenant