EXAMENS

Les 5 conseils pour réussir le Grand Oral du bac 2022

Sommaire

  1. La pratique (répétition)
  2. La posture (regard, gestuelle)
  3. Commencer par une accroche captivante
  4. La gestion du rythme (pauses )
  5. Garder les deux meilleurs arguments en début et fin 
  6. S’entraîner avec GoStudent


Tu sais déjà certainement en quoi consiste le Grand Oral du bac (qui se tiendra du 20 juin au 1er juillet), mais il est normal que tu sois stressé à l’idée de parler devant un jury. Comment s’y préparer grâce à des techniques de présentation orale efficaces ? Comment être convaincant et gérer sa posture pour capter l’attention et donner une bonne image de soi ? Gislain, de l’atelier de la langue française, nous fait le plaisir de partager avec nous ses 5 conseils pour réussir le Grand Oral !

Grand oral bac

#1 La pratique (répétition) 

 

Pour devenir à l’aise à l’oral, il n’y a pas de secret : il faut pratiquer le plus possible. Concrètement, cela veut dire qu’il faut s’entraîner à parler et à défendre son point de vue avec un grand nombre de personnes. 

Mais attention, pour que cela fonctionne tu dois pratiquer avec tout le monde. Comme le dit Gislain dans ses conseils pour le Grand Oral du bac : « On a tendance à rester dans son milieu, dans son écosystème (amis, école, etc.) ». Pour progresser, il faut sortir de sa zone de confort et ne pas avoir peur d'entamer la discussion.

 

#2 La posture (regard, gestuelle) 

 

Les enfants qui ont l’avantage d’aller au théâtre le savent : la posture, le regard, les gestes donnent beaucoup de prestance. Utiliser l’espace, bouger ses bras, regarder les membres du jury dans les yeux, sont autant d'astuces qui te permettent d’incarner ton propos et de lui donner du rythme, afin de captiver l’attention de tes auditeurs.

Contrairement à un devoir sur table, l’important n’est pas tant de donner la bonne réponse que de mettre de l’enthousiasme et du dynamisme dans ton propos (tout en restant pertinent, évidemment). 

Si, avant d’entrer dans la salle d’examen, tu te demandes encore comment réussir le Grand Oral, dis-toi qu’être un orateur ce n'est pas être un élève, c’est développer des arguments et les incarner. Le jour J, c’est toi le professeur, c’est toi qui fais le show ! 🕺🏽

À lire aussi : les 5 conseils pour une présentation orale réussie

 

#3 Commencer par une accroche captivante 

 

Exactement comme pour réussir une introduction en dissertation, il est très important de commencer par une phrase qui permet tout de suite d’entrer dans le sujet. Il peut s'agir d’un chiffre, d’une citation, d’une date, d’un fait marquant, etc. 

Après avoir capté l’attention de ton auditoire, tu dois expliquer la problématique. Là encore, rien de nouveau, il s’agit de montrer quel est l’enjeu du sujet. Autrement dit, pourquoi ce que tu vas dire pendant le Grand Oral est important et mérite d’être entendu.

Ne te laisse pas déstabiliser si tu as l’impression que le jury a l’air blasé, il se peut que tu sois quinzième candidat de la journée. Alors, fait comme si de rien n’était et reste concentré ! 🧑‍🏫

 

#4 La gestion du rythme (pauses)

 

Lors d’un exposé oral, on est souvent nerveux à l’idée de laisser du silence entre deux arguments. Comme si le professeur allait penser qu'on n'est pas suffisamment préparé. Alors, dès qu’on a besoin de quelques secondes pour chercher nos mots, c'est la panique. On bafouille et on perd nos moyens. 

En réalité, sache que  le silence est très important. C’est lui qui te permet de rythmer ton discours et de donner du poids à tes arguments. 

D’ailleurs, c’est précisément le conseil que nous donne Ghislain pour le Grand Oral : ne parle surtout pas d’un air monotone et ennuyeux; utilise les silences pour donner de la force à ta parole ! 🎤

 

#5 Garder les deux meilleurs arguments en début et fin 

 

Ghislain nous donne un dernier conseil pour le Grand Oral qu’assez peu d’élèves connaissent : au moment du développement, « on positionne un argument très important au début et un autre à la fin. Au milieu, on met des arguments un peu moins pertinents. » 

Si cela peut sembler un peu contre-intuitif, le but est d’avoir un impact plus fort sur le jury. Pourquoi ? Parce qu’on se souvient toujours de ce qui est dit en dernier. 💡

Une conclusion parfaite, va donc te permettre de marquer les esprits, que ce soit lors du Grand Oral, du brevet ou d’un entretien d’embauche. 

Tu l’as compris, la conclusion ne sert donc pas à résumer tout ce que tu viens de dire. Au contraire, elle te permet de marquer les esprits en insistant sur l’idée la plus importante que tu as défendue. 

 

S’entraîner avec GoStudent

 

Enfin, si tu veux plus de conseils pour le grand oral, devenir un bon orateur, apprendre à t’exprimer de manière efficace, marquer les esprits et valoriser ton projet professionnel, n’hésite pas à visioner notre webinaire et à réserver une leçon d'essai gratuite avec nos professeurs particuliers !

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

Inscrivez-vous pour un cours d'essai gratuit @GoStudent

Réservez dès maintenant