COMPORTEMENT

Punition positive et négative : savoir faire la différence

Sommaire

  1. Pourquoi punit-on les enfants ? 
  2. Quelles sont les différents types de punition ?
  3. Les punitions selon l’âge des enfants

 

La discipline ne consiste pas seulement à donner des conséquences aux enfants selon leur comportement. Il s'agit plutôt de s'assurer que les enfants possèdent les compétences dont ils ont besoin pour devenir des adultes responsables. Il existe de nombreux types de discipline et différentes approches de la parentalité. Quel que soit le type de discipline que les parents utilisent, les conséquences peuvent différer. Nous allons tenter de comprendre quels sont les différents types de disciplines et comment les utiliser.

Punition enfant

 

Pourquoi punit-on les enfants ?

Aider les enfants à gérer leur anxiété

C’est difficile à croire, mais les enfants ne veulent pas forcément ‘commander’. Ils testent souvent les limites pour s'assurer que ceux qui s'occupent d'eux peuvent les protéger. Les enfants grandissent et apprennent lorsque les adultes montrent les conséquences positives et négatives de leur comportement. Le manque d'orientation peut être très inquiétant pour les enfants.

Encourager les bons choix

Une bonne discipline apprend aux enfants à prendre de bonnes décisions. Par exemple, si votre enfant perd ses privilèges, il apprendra vite à prendre des décisions plus sûres dans le futur. Une discipline saine enseigne aux enfants à trouver d'autres moyens de répondre à leurs besoins. Les enfants doivent apprendre à résoudre des problèmes, à contrôler leurs impulsions et à s'adapter grâce à une formation appropriée.

Aider les enfants à comprendre leurs émotions

Lorsqu'un enfant va au coin après avoir fait une bêtise par exemple, il acquiert des compétences qui l'aideront à mieux gérer sa colère à l'avenir. L'objectif du temps mort devrait être d'apprendre à votre enfant à se placer lui-même en temps mort ou à s'éloigner de la situation lorsqu'il s'énerve avant de s'attirer des ennuis.

 

Quelles sont les différents types de punition ?

 

Différences entre punition et renforcement

En psychologie, on parle de quatre moyens de discipline différents : la punition positive, le renforcement positif, la punition négative et le renforcement négatif. Ces méthodes sont classées ainsi, car elles ont des objectifs différents : essayez-vous d'encourager (renforcer) ou de décourager (punir) le comportement ? Essayez-vous d’ajouter quelque chose à la situation pour influencer le comportement (positif) ou décidez-vous d'enlever quelque chose pour influencer le comportement (négatif) ?

Il faut donc comprendre les termes "positif" comme décourageant les comportements et "négatif" comme encourageant les comportements.

Différences entre punition positive et négative

Penchons-nous sur les deux types de punitions. Dans le cadre de la punition positive, quelque chose qui réduit la probabilité de poursuite ou de répétition du comportement est « ajouté » au mélange (c'est-à-dire qu'il a des conséquences désagréables). Dans le cas d’une punition négative, quelque chose est « retiré » du mélange, ce qui rend moins probable que l'action se poursuive ou se répète.

Considérons ce scénario : en classe, le téléphone portable d’un élève sonne ce qui cause une grande disruption. Le professeur décide d’appliquer une punition positive : il réprimande l’élève et lui donne deux fois plus de devoirs qu’au reste de la classe. Cet « ajout » a pour conséquence de réduire la probabilité que ce comportement se reproduise.

Dans le cas d’une punition négative, le professeur décide de confisquer le téléphone, d’appeler les parents de l’élève ce qui aura pour conséquence la confiscation de la console de jeux vidéo à la maison. Dans ce cas, on a retiré certains privilèges, ce qui aura pour conséquence de stopper le comportement à l’avenir.

Est-ce que ça marche vraiment ?

Ces différents types de punitions ont tout deux des conséquences différentes sur l’enfant et ne sont donc pas adaptées à toutes les situations. Dans certains cas, supprimer les privilèges de l’enfant ou de l’ado peut s’avérer être une solution efficace. Seulement, certains enfants réagissent mieux à la punition positive et pourraient se rebeller contre les décisions des parents en cas de punition négative. C’est donc le rôle du parent de savoir comment gérer les comportements de l’enfant ou de l’adolescent.

 

Les punitions selon l’âge des enfants

 

En règle générale, les punitions positives sont plutôt utilisées chez les jeunes enfants, et les punitions négatives chez les plus âgés. L’âge de l’enfant est donc un facteur important dans le choix de la punition. 

Chez les bébés

Les bébés adorent tester. Par exemple, ils attendent de voir votre réaction lorsqu’ils vous tirent les cheveux. Mais les bébés ne comprennent pas encore les conséquences de leurs actes. Ils ne font pas la distinction entre le bien et le mal. Cela signifie que les punitions négatives ne fonctionnent pas pour eux. Préférez utiliser le ‘non’, expliquer et montrer le bon comportement et donner plus d’attention au bébé lorsqu’il se ‘comporte bien’. 

Chez les tout-petits

Les tout-petits ont souvent de la difficulté à gérer des émotions fortes telles que la frustration et la colère. Les compétences sociales et émotionnelles se développent tout juste. Vous pouvez aider votre enfant à bien se comporter en écoutant ses sentiments, en changeant son environnement, en le distrayant et en anticipant les situations difficiles. 

Chez les enfants en âge pré-scolaire

À l'âge de trois ans, la plupart des enfants commencent à comprendre ce qui est acceptable ou non. Ils testent différents comportements. Vous pouvez aider ces enfants en fixant des limites et en clarifiant les comportements souhaitables. Préférez les punitions positives ici aussi.

Chez les plus grands

À cet âge, les enfants savent comment se comporter dans différents endroits, comme l'école ou la maison. Mais ils ont toujours besoin de vous pour leur rappeler leurs limites et les récompenser pour leur bon comportement. Il est vrai que la punition négative est très utilisée à cet âge-là, et pour cause, perdre ses privilèges est une vraie punition pour l’enfant ou l’ado. Cependant, varier les disciplines et tenter la punition positive pourrait aussi montrer de très bons résultats ! 



Chez GoStudent, on espère que cet article vous a éclairé sur les différences entre les punitions positives et négatives. Sachez que nous sommes toujours présents si vous souhaitez trouver un professeur particulier à votre enfant ! Il vous suffit de visiter notre site et de réserver votre première leçon gratuitement.

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

conseils pour les parents

Donnez à votre enfant les moyens de préparer son avenir.

Guide gratuit pour motiver et accompagner votre enfant vers le succès scolaire.

Télécharger maintenant