AUTRES CONSEILS

L'apprentissage de la propreté selon Montessori

Sommaire

  1. Rappel : la pédagogie Montessori, qu’est-ce que c’est ?
  2. Qu'est-ce que l'apprentissage de la propreté selon Montessori ?
  3. Quelles sont les étapes pour commencer l'apprentissage de la propreté selon Montessori ?
  4. Que faire et dire en tant que parent pendant le processus d'apprentissage de la propreté ?

 

L’apprentissage de la propreté est une étape cruciale dans le développement des enfants, qui peut être stressante pour eux, mais aussi pour les parents (encore plus si votre enfant approche l’âge d’aller à l’école et qu’il doit être propre pour la rentrée). C’était mon cas avec ma première fille. 


Bien qu’elle ait présenté tous les signes d’être ‘prête’ à devenir propre, ça n’a pas été simple. Après plusieurs mois d’échec, je me suis tournée vers les principes de la méthode d’apprentissage de la propreté selon Montessori et elle est enfin devenue propre, à temps pour sa première rentrée… ouf!

Enfant se reposant

1 - Rappel : la pédagogie Montessori, qu’est-ce que c’est ?

 

La méthode Montessori, développée par le Dr Maria Montessori, la première femme médecin italienne et mise en œuvre pour la première fois en 1907, est basée sur l'idée d'auto-éducation. Plutôt que de rester assis et d'absorber les leçons données par un enseignant, l'enfant éduqué à la manière Montessori apprend par lui-même avec l'enseignant comme simple guide. 

Dans la classe Montessori, les élèves utilisent du matériel pratique et des salles de classe spécialement préparées pour développer à la fois l'intellect et le caractère. L'éducation Montessori se concentre sur l'environnement et l'enfant. Les enfants disposent d'un temps de travail ininterrompu, de temps pour explorer leurs intérêts et d'une tonne d'expériences d'apprentissage pratiques.

Lire aussi : Jouets Montessori : quels jouets mon enfant ? 

Il s'agit d'une méthode d'éducation différente qui permet aux enfants d'apprendre à leur propre rythme et de tirer parti d’un environnement stimulant. En effet, l'expérience et les pratiques théoriques ont démontré que les enfants sont capables de saisir plus facilement les idées et les compétences lorsqu'on leur donne l'autonomie d'appliquer eux-mêmes ces connaissances.

2 - Qu'est-ce que l'apprentissage de la propreté selon Montessori ?

 

En discutant avec d’autres parents de cette étape décisive, vous entendrez des approches très différentes pour apprendre à un enfant à utiliser le pot. Par exemple, offrir des récompenses est une tactique couramment utilisée et peut sembler séduisante (je l’ai fait pour ma fille, sans grand succès). Mais les bonbons ou les gommettes peuvent détourner l'attention du processus d'apprentissage.

Au lieu de récompenses, l'approche Montessori de l'apprentissage de la propreté se concentre sur la motivation de l'enfant et sur la fierté qu'il éprouve à être capable d'aller aux toilettes de manière autonome, dans ces moments où il se dit "je l'ai fait moi-même". En posant un regard critique sur ma propre expérience de l’apprentissage de la propreté, je me rends compte maintenant que ma fille a eu un vrai déclic au moment où elle a commencé à se sentir fière de son progrès.

N’oublions pas que comme pour tout ce qui est Montessori, l’apprentissage de la propreté est un processus qui doit commencer lorsque l'enfant est prêt et non lorsque le parent en a marre des couches. Comme toujours avec la méthode Montessori, on suit l'enfant. Si vous observez votre enfant, il vous fera savoir quand il sera prêt: Il restera au sec plus longtemps, il commencera à montrer un intérêt pour l'utilisation des toilettes ou du pot ou commencera à se déshabiller tout seul lorsqu'il aura besoin de changer sa couche.

3 - Quelles sont les étapes pour commencer l'apprentissage de la propreté selon Montessori ?

 

Une fois que votre enfant montre tous les signes d’être prêt à devenir propre, il est temps de mettre en place l’apprentissage. 

Avant de débuter l’apprentissage:

  1. Commencez par investir dans une dizaine de culottes d’apprentissage de la propreté. Elles doivent être simples à baisser et à remettre en place pour favoriser l’indépendance. Changez votre enfant à chaque fois que la culotte devient mouillée, même un tout petit peu. L’idée est que l’enfant s’habitue à la sensation de sécheresse, et que l’humidité devient le signe d’un changement de sous-vêtement.
  2. Assurez-vous d’avoir quelques draps de rechange pour le lit et beaucoup de pantalons ou leggings sans bouton.
  3. Placez un pot dans chaque salle de bain et dans chaque toilettes avec un panier à côte qui contiendra des culottes propres et du papier toilette, ainsi qu’un seau pour y mettre les éventuelles culottes sales.

L’avantage d’utiliser un pot au lieu d’un réducteur de siège de toilettes est que l’enfant pourra utiliser le pot de manière indépendante et se sentira plus en sécurité. Aussi, il pourra voir clairement ses résultats une fois qu’il aura terminé !

Lorsque l’enfant est prêt:

  1. Commencez cette étape lorsque vous aurez utilisé toutes les couches qu’il vous reste. Un conseil: mettez les dernières couches dans un panier pour que votre enfant puisse voir ce qu’il reste; de cette manière, l’enfant a une aide visuelle qui sert de compte à rebours. Une fois la dernière couche utilisée, pas de retour en arrière!
  2. Vous vous rendrez compte que lorsque votre enfant aura appris à ramper ou marcher, il s’invitera aux toilettes avec vous ! Montrez-lui comment utiliser les toilettes et laissez-le vous regarder. Tout le monde sait que votre vie privée disparaît au moment où vous avez des enfants !
  3. Les premiers jours, emmenez votre enfant aux toilettes toutes les demi-heures environ et encouragez-le à s'y asseoir pendant que vous vous asseyez sur les toilettes pour adultes. C’est important de déplacer votre enfant plutôt que de lui demander s'il veut aller aux toilettes. La réponse sera presque toujours ‘non’!
  4. Votre enfant doit mettre des sous-vêtements secs immédiatement après les avoir mouillés. Il doit s’habituer à la sensation de sécheresse et réagir immédiatement à l'humidité.
  5. S’il fait chaud, laissez votre enfant en culotte pour que le passage au pot soit plus simple.
  6. Continuez à essayer de faire participer l'enfant à l'habillage et au déshabillage.
  7. Si votre enfant va à la selle au même moment chaque jour, faites en sorte que ce soit une routine d'aller aux toilettes ensemble et de s'asseoir sur le pot à ce moment là. S’il n’y va pas au même moment, surveillez-le attentivement et emmenez-le immédiatement aux premiers signes.
  8. Lorsque l’enfant remplit le pot, montrez-lui que vous videz le contenu dans les toilettes, que vous tirez la chasse d’eau et qu’il faut se laver les mains. 
  9. Emportez un pot partout où vous allez. Il existe des pots pliables ou portables pour ne pas avoir à casser la nouvelle routine. 
Avant de sortir de la maison et en rentrant, prenez l’habitude de demander à votre enfant de s'asseoir quelques minutes sur le pot

 

4 - Que faire et dire en tant que parent pendant le processus d'apprentissage de la propreté ?

 

Tout d’abord, au lieu de parler de rendre propre, la méthode Montessori fait référence au processus d’apprentissage de la propreté. En effet, l'enfant apprend à utiliser les toilettes par un processus d'acquisition naturel, comme marcher ou ramper.

En tant que parent, il est possible de commencer l’apprentissage de la propreté dès la naissance - cela ne veut pas dire que votre nouveau-né doit aller sur le pot ! En fait, il suffit de mettre en place de simples habitudes:

  • Changez la couche de votre enfant dès qu’elle est mouillée, dès la naissance. De cette manière, le bébé commencera à comprendre la différence entre couche propre et couche sale.
  • Utilisez des couches lavables. Les couches en tissu donnent à l’enfant la sensation d’être mouillé immédiatement. Cette sensation permet à l’enfant de faire le lien entre l’envie d’uriner et la relaxation des muscles qui lui permettent de faire pipi.
  • Lorsque votre enfant est un peu plus âgé, changez sa couche lorsqu’il est debout et expliquez-lui ce que vous faites pour qu’il commence à s’y intéresser.
  • Lorsque l’enfant commence à grandir, changez les couches dans la salle de bain ou les toilettes, pour qu’il commence à faire le lien entre action et lieu.

Entre 12 et 18 mois, c’est l’âge idéal pour commencer activement l’apprentissage de la propreté.  

Il n'est pas nécessaire d'appeler le pipi dans la culotte un "accident". L'apprentissage des toilettes est un processus normal et naturel. Il n'est donc pas non plus nécessaire de récompenser votre enfant ou de lui décerner des prix lorsqu'il réussit.

Dans l'approche Montessori de l'apprentissage de la propreté, on évite de récompenser un enfant avec des bonbons ou autres pour avoir utilisé les toilettes. Sinon, votre petit commencera à attendre une récompense chaque fois qu'il aura réussi quelque chose. Il doit apprendre que la récompense réside dans sa fierté à mesure qu'il gagne en indépendance.

L’une des grosses erreurs que nous avons fait quand nous avons appris la propreté à ma fille, c’était d’utiliser le pot à la maison, mais de mettre des couches lorsque nous sortions et qu’il n’y avait pas d’accès aux toilettes. Investir dans un pot portable est donc essentiel à mon avis ! 

Vous pouvez laisser votre enfant porter une couche la nuit au cours des premières étapes de l'apprentissage de la propreté. Quel que soit votre choix, il est important de rester cohérent, car cette période peut être déroutante pour l'enfant. Si vous décidez de laisser l’enfant porter une couche la nuit, surveillez sa routine. S’il se réveille 4 ou 5 fois de suite avec une couche sèche, c'est l'occasion de passer aux sous-vêtements d'apprentissage pour la nuit.

Lire aussi : Lit Montessori : avantages et inconvénients

Pour finir, gardez en tête que tous les enfants sont différents et que chaque enfant apprend à son rythme. C’est sur cette notion que repose la méthode Montessori de l’apprentissage de la propreté. En tant qu'adulte, vous avez un rôle important à jouer dans la façon dont votre enfant perçoit le processus d'apprentissage de la propreté. Veillez à ce qu'il ne se sente pas anxieux, sous pression ou honteux. Soyez positif et patient, et guidez-le pour que cette étape importante se passe pour le mieux.

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

Inscrivez-vous pour un cours d'essai gratuit @GoStudent

Réservez dès maintenant