LANGUES ETRANGERES

Le succès des métaphores : on adore parler avec des images

 

Les Français adorent parler avec un langage très imagé et utilisent énormément de métaphores au quotidien. Qu’est-ce qu’une métaphore ? Pourquoi cette popularité ? Notre professeure de français vous dit tout dans cet article.

« Il faut passer outre les orages de la vie », « Alors, tu prends racine ? », « Elle est très bavarde, impossible d’arrêter le torrent de mots qui sortait de sa bouche ». La langue française est particulièrement imagée et utiliser une métaphore est pratiquement une tradition en France ! 

 

🤔 Mais qu’est-ce qu’une métaphore ? Comment fonctionne-t-elle et pourquoi son utilisation est-elle si populaire en France ? En tant que professeure de français, passionnée par cette langue, je réponds à toutes ces questions dans cet article !

metaphors

 

Qu’est-ce qu’une métaphore et à quoi sert-elle ? 

 

Définition Métaphore

 

💡 Une métaphore est une figure de style. Elle a pour principe de désigner une notion abstraite grâce à un mot concret, de façon à l’illustrer grâce à la ressemblance qu’ils partagent. En bref, on explique une réalité par une image !

 

🌙 Par exemple, prenons la métaphore : « Le soleil s’est couché, on aurait dit qu’un grand rideau avait été tiré sur le paysage ». On utilise les rideaux, qui assombrissent une maison durant la journée et la protègent de la lumière, pour remplacer le fait qu’à la nuit tombée, l’obscurité se fait, plongeant le monde dans le noir. Si cela parait un peu complexe, c’est parce que les exemples donnés à l’école sont souvent issus de la poésie française. Hugo, Rimbaud ou Lamartine étaient friands de ce mécanisme poétique qui donne du relief à un texte. La métaphore ci-dessus a, de fait, un peu plus de style que de dire, « Bref, c’est la nuit, il fait tout noir ». 

 

🌳 On utilise donc un langage figuré et il ne faut pas interpréter la phrase au sens propre. Par exemple, la métaphore « Tu prends racine ? », ne veut pas dire qu’il pousse soudainement des racines à quelqu’un et qu’il se plante dans le sol. C’est juste une manière imagée de dire qu’il attend longtemps au même endroit. 

 

🌥 En réalité, on utilise tout le temps des métaphores, sans s’en rendre compte. Par exemple, récemment, j’ai entendu adolescent expliquer à son petit frère : « Non mais quand je dis que ma journée s’est passée sans un nuage, je sais bien que ce n’est pas vrai et qu’il a plu. C’est juste une façon de parler. Quand on passe une bonne journée sans choses négatives, on dit ça. Parce que les nuages font de l’ombre à une belle journée, donc s’il n’y a pas de nuages, il n’y a pas de problèmes. Tu comprends ? »

 

😴 Je suis sûre que vous aussi vous utilisez beaucoup de métaphores, comme « être aux anges », « tomber de sommeil », « avoir le moral dans les chaussettes », sans même vous en rendre compte.

 

Utilité

 

Mais à quoi ça sert, outre le fait de donner un peu de couleur et d’originalité à nos phrases ?

 

Eh bien, selon des études, les métaphores auraient des rôles multiples :

👍 Permettre d’exprimer des choses difficiles sans devoir poser des mots concrets, pour aider le mental. Par exemple, si quelqu’un a été blessé dans un accident de voiture, il pourra dire, « Une vague de douleur a inondé mon corps », plutôt que de devoir revivre son traumatisme.

👍 Cela permet aussi d’amplifier de bons et heureux moments. Un repas sera « tout simplement divin » ou quelqu’un sera « au septième ciel », après avoir accompli son rêve de piloter une voiture de course.

👍 Cela renforce une société, grâce au partage de clichés, d’allusions culturelles… qui créent des liens entre les locuteurs. C’est notamment le cas des métaphores ci-dessus qui se sont développées sous l’influence du christianisme en France.

👍 Une métaphore peut également servir de support pédagogique pour faciliter l’apprentissage et la compréhension. Par exemple, si un professeur fait un cours sur l’alimentation, il pourra dire que la nourriture est le carburant du corps humain, en utilisant une métaphore liée à la voiture.  

 

Pourquoi les métaphores sont-elles si populaires en France ?

 

En réalité, ce sont toutes les figures de style et les jeux sur la langue qui sont populaires en France. Nous adorons utiliser des expressions, des citations, faire des jeux de mots et de belles tournures de phrases. Cela fait partie de notre patrimoine et notre culture générale.

 

Même si les étudiants détestent étudier la rhétorique et la poésie, et qu’ils cultivent un langage jeune, ils les utilisent pourtant déjà inconsciemment. Certaines métaphores sont aussi reprises sous la casquette d’une autre figure :

🦊 « Être rusé comme un renard » ou « se battre comme un lion » sont aussi des comparaisons.

🗡 « La mort est une grande faucheuse » est aussi une analogie,

✋ « Avoir une main de fer dans un gant de velours » est une antithèse,

💧 « Elle a pleuré des torrents de larmes » est aussi une hyperbole.

 

Tous ces noms de figures de style semblent bien savants, non ? Pour autant, je suis sûre que vous les utilisez sans cesse, sans vous en rendre compte. Elles sont particulièrement populaires en France car :

👍 Elles permettent de faire passer un message plus marquant qu’une simple phrase,

👍 Elles participent au langage imagé et visuel que les francophones adorent, 

👍 Elles jouent sur l’émotion : par exemple, si vous dites que votre maison est votre « bulle de sérénité »,

👍 Elles donnent de la puissance à un texte, car elles donnent un effet de recherche et d’originalité.


Et vous, quelle est votre métaphore préférée, celle qui vous adorez utiliser pour illustrer vos phrases ? Si vous souhaitez offrir à votre enfant un approfondissement de sa connaissance du français, pourquoi ne pas contacter nos tuteurs GoStudent ?

 

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

Inscrivez-vous pour un cours d'essai gratuit @GoStudent

Réservez dès maintenant