APPRENTISSAGE DIGITAL

Comment la fracture numérique affecte-t-elle nos enfants ?

Sommaire

  1. Qu’est-ce que la fracture numérique ? 
  2. Quelles sont les causes principales de la fracture numérique ? 
  3. Quels sont les effets des inégalités numériques sur l’éducation ? 
  4. Y a-t-il une fracture numérique en France ? 
  5. Comment combler la fracture numérique dans l’éducation



Avez-vous déjà entendu parler de la fracture numérique dans l’éducation ? Il s’agit des différences entre les enfants qui ont accès à une connexion internet de qualité ainsi qu’aux outils nécessaires pour l’utiliser et ceux qui n’ont pas cette chance. Dans cet article, nous allons jeter un oeil aux effets de la fracture numérique sur les étudiants, les mesures mises en place par l’État français pour y remédier et à ce que vous pouvez faire pour contribuer à la lutte. ✊

Personne sur son téléphone et ordinateur

1 - Qu’est-ce que la fracture numérique ?

 

La fracture numérique est le fossé entre les régions et populations qui bénéficient d’un accès à une connexion internet de qualité et celles qui n’ont pas cette chance. Sans ces ressources numériques, les étudiants sont souvent laissés pour compte dans ce monde en constante évolution numérique. 😩

Certains enfants n’ont pas accès à un ordinateur à la maison ou doivent partager celui-ci avec d’autres membres de leur foyer, ce qui limite le temps qu’ils peuvent passer à l’utiliser. La fracture numérique concerne également le manque de connexion internet ou la qualité de celle-ci. Les enfants ayant une mauvaise connexion internet ont besoin de plus de temps pour leurs devoirs, par exemple. ⌛

Vous connaissez sûrement ce sentiment de frustration lorsque la barre de chargement met des plombes à se remplir ou lorsque vous devez attendre quelques minutes pour que la page se charge. Imaginez un enfant en train d’essayer de faire ses devoirs et bloqué devant une page internet qui traîne à charger !  Souvent, ces enfants abandonnent l’idée de faire leurs devoirs ou prennent du retard dans leurs tâches scolaires. 

2 - Quelles sont les causes principales de la fracture numérique ?

 

Il y a trois raisons qui expliquent la fracture numérique : l’accès physique à la technologie nécessaire, la participation et les compétences numériques des parents et l’environnement d’apprentissage à la maison. Derrière tous ces facteurs se cache souvent un problème financier. 

Les familles à petits revenus vont de toute évidence avoir des difficultés à trouver les moyens de payer pour ce genre de technologies souvent onéreuses. Parfois, ils doivent même travailler des heures supplémentaires pour pouvoir joindre les deux bouts, ce qui signifie qu’ils passent moins de temps à la maison. En outre, les enfants de foyers à petits revenus sont souvent plus susceptibles de ne pas avoir un espace entièrement dédié à l’étude chez eux. 

Un autre facteur qui entre en jeu est la localisation géographique d’un foyer. Pour certaines familles, il est tout simplement impossible d’obtenir une connexion internet de qualité là où ils vivent. Et même l’ordinateur le plus cher du monde ne peut remédier à ce problème !

Lire aussi : Liste des organismes pour la santé mentale des jeunes 

3 - Quels sont les effets des inégalités numériques sur l’éducation ?

 

La fracture numérique peut affecter des élèves individuellement ou des groupes entiers dans des régions à petits revenus. Souvent, ces problèmes se soldent par les mêmes conséquences : les enfants concernés n’obtiennent pas les mêmes résultats scolaires. 

Beaucoup d’écoles misent énormément sur l’utilisation d’ordinateurs et d’internet dans leurs salles de classe. Dans certaines écoles, les élèves apportent même leur propre ordinateur et apprennent à utiliser leurs compétences numériques dès le plus jeune âge. 🤳

Ces enfants-là débutent en général leur vie universitaire ou professionnelle avec un avantage considérable. Les enfants qui fréquentent une école avec un accès limité à internet ou qui ne mise pas tant sur l’utilisation de ces technologies peuvent éprouver plus de difficultés à combler ce retard, surtout s’ils n’ont pas l’occasion de se rattraper à la maison.

Cette différence est rendue encore plus handicapante par le passage à l’apprentissage en ligne à cause de la pandémie. 😷

4 - Y a-t-il une fracture numérique en France ?

 

Oui, on peut dire qu’il y a une fracture numérique en France. D’après une étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques, 17% de la population n’utilise pas internet et près d’un tiers ne possède pas les compétences numériques les plus basiques. 16% des ménages les plus modestes n’ont aucun accès à internet, ce qui a rendu le passage aux cours en ligne avec les différents confinements extrêmement difficile. Et évidemment, la pandémie n’a rien arrangé. 😩

5 - Combien de personnes sont victimes de la fracture numérique en France ? 

 

D’après les statistiques de l’INSEE, ce sont près de 10,000 000 de personnes qui n’ont pas accès à internet, et plus de 25 000 000 de personnes qui ne possèdent pas les compétences nécessaires. 

On peut donc le dire : ce phénomène est loin d’être marginal. Parmi les ménages les plus modestes, 16 % annoncent ne pas être correctement équipés pour bénéficier d’un accès de qualité à internet et aux technologies. Souvent nombreuses, ces familles disposent en général de peu d’espace et ne peuvent garantir un lieu tranquille pour étudier à leurs enfants en âge d’être scolarisés. 🎒

Mais le manque d’équipement n’est pas le seul coupable : beaucoup de Français souffrent également de ce qu’on appelle « l’illectronisme », ou le manque de compétences numériques de base. 38 % de la population semble manquer d’au moins une compétence numérique telle que la recherche d’information ou l’utilisation des logiciels nécessaires. Près de 2 % ne savent pas du tout comment utiliser un ordinateur, ce qui représente plus d’un million de personnes ! 🖥️

Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est pas parce que les plus jeunes sont « nés avec la technologie » qu’ils ne sont pas touchés par les conséquences de la fracture numérique. Dès le début du confinement, 70 % des enseignants interrogés dans le cadre de plusieurs études sociologiques affirmaient craindre que leurs élèves ne décrochent avec le passage aux cours en ligne. 

Et ne parlons pas de l’accompagnement des parents ! Avec un illectronisme aussi répandu dans le pays (faisant de la France l’un des pires pays de l’Ouest du continent), seulement 38 % des ménages se sentaient tout à fait capable d’aider leurs enfants avec les compétences nécessaires pour le passage à l’école à la maison. Et qui dit parent perdu… dit bien évidemment enfant perdu. 🤷

Que faire contre la fracture numérique en France

La première chose à faire, c’est de vous informer ! La plateforme de MedNum, « solidarité numérique », propose de nombreux tutoriels pour vous aider à obtenir les compétences informatiques de base. Que ce soit les premiers pas sur Internet ou une aide aux démarches administratives qui se font en ligne, vous trouverez tout un tas de bons conseils et de tutoriels sur ce site ! Ils ont même un onglet « éducation et formation » pour les parents en galère face à leurs enfants qui suivent l’école à la maison. 👍

Il existe également de nombreuses formations proposées par FranceNum pour apprendre à apprivoiser les différentes technologies qui nous entourent au quotidien.

Enfin, certains opérateurs mobiles proposent des offres liées aux revenus – si votre revenu est faible, vous êtes éligible pour une réduction sur les abonnements mobile et même, parfois, sur l’achat d’un ordinateur reconditionné ! 🖥️

Et vous, que pouvez-vous faire pour aider ?

Si vous ne vous sentez pas concernés par la fracture numérique, vous pouvez également aider et participer à l’effort pour combler le fossé. 💪

Vous avez un ordinateur non utilisé qui traîne chez vous, quelque part ? Plusieurs organisations telles que Emmaüs Connect organisent des collectes de matériel informatique pour aider les jeunes (et moins jeunes) en difficulté. Ils reprennent toute tablette, tout smartphone ou tout ordinateur de moins de 5 ans pour les redistribuer ! Et si vous n’avez pas de matériel informatique, vous pouvez évidemment toujours les soutenir financièrement.

Une autre organisation à soutenir dans la lutte contre la fracture numérique ? L’opération Simplon, qui lutte contre l’illectronisme au quotidien. 

Vous pouvez également vous investir dans l’école de vos enfants ou dans votre région : si vous êtes à l’aise avec les outils informatiques et connaissez quelqu’un qui aurait besoin d’aide, proposez simplement de vous asseoir à l’ordinateur une après-midi avec eux pour leur montrer les bases, ou redirigez-les vers les différentes formations et associations ! En plus d’être utile à la lutte contre la fracture numérique, vous offrirez un moment de partage à quelqu’un – et ça, c’est plutôt chouette. 🤗

Une autre initiative citoyenne dont j’ai entendu parler est « l’étude à plusieurs ». Un enfant de la classe du vôtre n’a pas de bureau à la maison, et vous avez une pièce à offrir ? Encouragez les enfants (s’ils s’entendent bien, évidemment) à étudier en même temps et offrez votre espace à quelqu’un qui en a besoin ! En plus de profiter d’un espace calme, l’émulation permettra aux deux enfants de mieux travailler. A plusieurs, tout est quand même plus sympa. 😍


Quoi qu’il en soit, l’important c’est d’être conscient que la fracture numérique est encore et toujours un problème qui touche énormément de Français, et que nos enfants sont loin d’être épargnés. Lutter contre la fracture numérique, c’est lutter pour une éducation plus inclusive et plus juste ! Et lutter pour une éducation plus juste et plus inclusive, c’est lutter pour l’avenir de tous les enfants français. 💖

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

Inscrivez-vous pour un cours d'essai gratuit @GoStudent

Réservez dès maintenant