COMPORTEMENT

Quels sont les différents types de harcèlement ?

Sommaire

  1. Quelle est la définition du harcèlement ?
  2. Quels sont les différents types de harcèlement ?
  3. Quelles sont les conséquences du harcèlement ? 
  4. Comment agir contre le harcèlement ?


Le harcèlement, c’est un phénomène détestable, présent dans tous les domaines de la vie quotidienne et, malheureusement, très fréquemment dans les écoles. Avec l’anonymat offert par le numérique, les choses se sont encore aggravées et il n’est pas rare de lire de tragiques histoires d’adolescents qui ont perdu la vie à cause du cyberharcèlement. Pour tenter de dire définitivement « non » au harcèlement, il faut en comprendre la définition mais aussi distinguer les différents types, leurs causes et les actions possibles.  Une mission difficile à laquelle je vais tenter de répondre dans cet article.

Les différents types de harcèlement

Quelle est la définition du harcèlement ? 

 

Si on cherche la définition du harcèlement dans le dictionnaire, on apprend différents éléments :

  • C’est le fait de harceler quelqu’un, donc de lui faire subir des attaques, de l’intimidation ou des critiques récurrentes.
  • C’est un comportement abusif qui vise à nuire à quelqu’un, via des gestes, des paroles ou des actions.
  • C’est une persécution dans le but de volontairement blesser quelqu’un.
  • Il peut toucher la sphère psychologique ou physique de la victime.
  • Les « causes » du harcèlement peuvent être variées : la religion, la couleur de peau, le sexe…
  • Avec l’avènement du numérique, la définition du harcèlement a dû être modifiée pour ajouter le cyberharcèlement, dont je vais vous reparler. 

Malheureusement, le mot « harceler » existe depuis le 17ème siècle, ce qui atteste de la triste longévité de ce phénomène. Les solutions durables semblent difficiles à trouver et pourtant cela peut avoir des conséquences terribles, comme une perte de la confiance en soi, de l’anxiété, des troubles du sommeil, un stress post-traumatique ou, dans le pire des cas, des tendances suicidaires. 

Et s’il semble y avoir un éventail de causes pour les harceleurs, ce qui ressort toujours, ce sont trois points : le rapport de forces de ceux-ci sur leurs victimes, la répétition de leurs actes et la volonté de nuire.

Quels sont les différents types de harcèlement ? 

 

Le harcèlement scolaire

En tant que professeure, le harcèlement scolaire est celui qui me touche, me fend le cœur et m’inquiète le plus dans la vie de tous les jours, car j’ai peur de ne pas remarquer les signes chez un de mes élèves et d’échouer à l’aider. 🙈 Malheureusement, que ce soit des intimidations, des brutalisations, des brimades ou des insultes, il n’est pas toujours facile de reconnaître les signaux. Or, selon des chiffres récents, en France, près d’un million d’élèves seraient harcelés.  Des chiffres inquiétants qui ont poussé le gouvernement à lancer une campagne « Non au harcèlement scolaire ». Les élèves harceleurs peuvent être actifs ou passifs, avec l’effet de groupe dangereux pour les victimes. 

Le cyberharcèlement

J’en ai déjà parlé longuement dans un article car c’est un phénomène qui toucherait 12% des moins de 18 ans et 22% des 18-24 ans, selon une étude française. Le danger des écrans, c’est qu’ils offrent une impunité liée à l’anonymat des pseudos et une rapidité effrayante de propagation de l’information. 📱 Avant, le harcèlement anonyme était téléphonique ou postal. L’avènement des nouvelles technologiques, d’internet et des réseaux sociaux a permis au cyberharcèlement de se développer sous des formes variées et insidieuses : vidéos humiliantes, milliers de messages de menaces au quotidien, piratages de comptes et autres comportements inadmissibles. Le 3018 est le numéro vert d’écoute d’e-Enfance qui propose de l’aide psychologique et juridique dans le cadre des cyber-violences sur les enfants.

Le harcèlement professionnel 

La forme la plus fréquente est celle qui voit un supérieur hiérarchique utiliser son autorité pour nuire à son subordonné. 👨‍🏫 C’est un réel abus de pouvoir qui peut toucher le recrutement, la rémunération ou encore la promotion d’un travailleur. Mais il peut aussi concerner une personne ou un groupe qui harcèle un collègue.

Le harcèlement de rue

Malheureusement, c’est un type de harcèlement genré, c’est-à-dire qu’il touche surtout les femmes. Selon des enquêtes, 100% des Françaises auraient déjà subi ce phénomène en rue ou dans les transports en commun. 🚌 Cela se traduit par des remarques sexistes, des attouchements, des injures, des harceleurs qui suivent leurs victimes…, tout cela avec l’objectif de dégrader leur image ou de leur faire peur pour affirmer leur sensation de domination.

Le harcèlement sexuel

C’est un comportement intimidant, négatif ou violent visant à faire plier la victime pour lui imposer des remarques, des gestes ou des attitudes à caractère sexuel. Seul un tiers des cas de harcèlement sexuel serait considéré comme pathologique. Il peut faire l’objet de peines de prison et de milliers d’euros d’amende mais cela ne suffit pas à freiner le phénomène. 

Le harcèlement familial

C’est bien évidemment une des situations les plus terribles puisque la famille devrait apporter amour et soin inconditionnels à ses proches. Cependant, il arrive qu’un membre d’une famille développe un comportement violent de domination, de manipulation ou de destruction envers son conjoint, son enfant ou son parent. Il est souvent très difficile de sortir de ce schéma du fait de l’amour porté à sa famille et parce que la cellule familiale est le seul repère. 😭

Le harcèlement moral

On peut le retrouver dans tous les milieux et à tous les âges. Il peut se recouper avec d’autres types, au niveau des actes verbaux ou physiques, et il se caractérise par un travail de sape morale de la victime. Insultes, humiliation, menaces, racket et autres peuvent faire partie de l’arsenal des harceleurs pour profondément déstabiliser leur victime. C’est un délit, en France, depuis 2002.

Le harcèlement physique

Il concerne à la fois le harcèlement lié aux caractéristiques physiques d’un individu et l’utilisation de moyens physiques pour harceler. Dans le premier cas, ce sont des moqueries, des insultes ou de l’exclusion, par exemple, en raison de l’apparence de la victime. Les causes peuvent être diverses : des rondeurs, ou au contraire une maigreur apparente, la couleur de la peau, des oreilles décollées, des taches de rousseur… Si, en plus, c’est un complexe pour une personne, cela en fait une cible sensible. Le second cas consiste en des gestes de harcèlement, comme une bousculade, tirer sur les cheveux, pincer, frapper… 🤛

Rappelons qu’en France, le harcèlement est puni par la loi, quelle qu’en soit la forme. La peine prévue est d’un an de prison et 15 000€ d’amende et peut être alourdie selon certains facteurs : par exemple, si la victime a moins de 15 ans, si elle est vulnérable (grossesse, handicap, maladie…), si elle est en incapacité de travail à cause de la situation…

 

Quelles sont les conséquences du harcèlement ? 

 

Certains symptômes sont communs aux différents types de harcèlement, comme un stress aigu, un risque de paranoïa, des troubles de l’alimentation ou du sommeil, une perte de l’estime de soi… 💔 D’autres sont plus spécifiques mais tout aussi désastreux : 

  • Dans le cas du harcèlement scolaire, on peut se retrouver avec des enfants en décrochage scolaire.
  • Dans le cas du harcèlement de rue, on peut observer des victimes qui se renferment, qui s’isolent et ne sortent plus de chez elles. 
  • Dans le cas du harcèlement au travail, les victimes peuvent tomber en burn out ou démissionner, alors qu’elles ont besoin, financièrement, de leur emploi.
  • Dans le cas du harcèlement sexuel grave, il arrive que les victimes se droguent ou deviennent alcooliques pour anesthésier leur ressenti. 

 

Comment agir contre le harcèlement ? 

 

La première chose à faire, c’est de ne pas accepter le statu quo. 💪 Dire non au harcèlement, cela veut dire ne pas y assister passivement, ce qui ferait de nous un complice. Dire non au harcèlement, cela veut dire éduquer ses enfants à la tolérance, au respect... Dire non au harcèlement, cela veut dire agir pour aider nos proches ou même des victimes inconnues de harcèlement moral ou physique. Cela passe par : 

  • La prévention, 
  • Ne jamais avoir peur de porter plainte, des peines sont prévues dans la loi,
  • Soutenir son enfant, s’il est victime de harcèlement scolaire ou de cyberharcèlement, pour qu’il comprenne qu’il n’est pas fautif dans l’histoire,
  • Éduquer leurs enfants, leur faire comprendre les dangers de l’effet de masse et le caractère inadmissible du harcèlement,
  • Oser demander l’aide d’associations,
  • En tant que directeur ou professeur, ne pas accepter la politique de l’autruche si du harcèlement se produit dans notre école,
  • Prendre de la distance car, parfois, quitter l’environnement toxique (travail, école, internet 📵) est la meilleure solution. 
  • Ne pas avoir honte de consulter un psy si on a l’impression d’avoir besoin d’aide...

 

En conclusion, il est indispensable de rappeler que le harcèlement n’est pas tolérable, que votre enfant se fasse brimer à l’école, que votre frère se fasse bizuter violemment à l’unif, que votre voisin se fasse insulter au travail ou que votre nièce subisse du cyberharcèlement sur internet. ⛔ Rappelez-vous que ce comportement est puni par la loi et que les victimes méritent qu’une plainte soit déposée. Pour ce faire, il faut récolter un maximum de preuves et se rendre à un commissariat de police pour déposer sa plainte.  En cas de doute, n’hésitez jamais à demander des informations et du soutien aux associations, comme Amazing Kids ou Marion la Main tendue.


Et si votre enfant a subi du harcèlement scolaire et qu’il a besoin d’un accompagnement pour rattraper de la matière et pouvoir retourner à l’école plus sereinement, n’hésitez pas à contacter les conseillers pédagogiques de GoStudent. Ils sont toujours disponibles pour vous aider, grâce à des cours particuliers sur mesure.

Devenir 1er de la classe grâce aux cours particuliers

conseils pour les parents

Donnez à votre enfant les moyens de préparer son avenir.

Guide gratuit pour motiver et accompagner votre enfant vers le succès scolaire.

Télécharger maintenant